Togo / Lutte contre les effets néfastes du Covid-19 : L’UEMOA met la main à la poche

La pandémie liée au coronavirus n’a pas encore fini de faire ses misères. Au Togo, tous les secteurs d’activités sont touchés avec  la liste de victimes qui n’en finit pas de s’allonger. Pour venir en aide aux pays en difficulté, l’Union Économique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), dont le Togo est membre fondateur depuis 1994, a décidé de mettre la main à la poche. Une enveloppe financière de 500 millions de francs CFA et un don de 400.000 bavettes chirurgicales ont été offert à la Coordination national de la gestion de la riposte contre le coronavirus.

Résolument engagée dans la lutte contre la Covid-19 dans ses Etats membres, dont le Togo, l’UEMOA a décidé de donner un coup de pouce à ses pays membres afin qu’ils puissent faire face efficacement à cette pandémie qui met à mal mêmes les systèmes de santé les plus sophistiqués.

A la cérémonie de remise de ce don, lundi 10 août dernier à Lomé, le représentant du président de l’Union, M. Essowè Barcola, témoigné toute sa reconnaissance aux membres du personnel soignant pour leur engagement dans ce combat où ils sont en première ligne. « Au nom des organes de l’union, je témoigne aux membres du personnel soignant du Togo, nos vifs remerciements et les encourage à poursuivre le noble combat dans lequel ils sont en première ligne », a-t-l déclaré.

Ce don principalement destinés aux hôpitaux du pays et aux agents du secteur de la santé, vient à point nommé soulager l’insuffisance d’équipement de protection d’énoncé la semaine dernière par le personnel soignant qui projetait d’ailleurs une grève.

Le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, le Professeur Moustafa Mijiyawa, tout en exprimant sa reconnaissance aux donateurs, a promis que ce don va faire l’objet d’un bon usage pour contenir la maladie dans le pays.

Notons que c’est le 10 janvier 1994, que sept pays de l’Afrique de l’ouest ont décidé d’unir leur destin en signant à Dakar le traité de l’Union économique et monétaire ouest-africain. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo. Le le02 mai 1997, l’adhésion de la Guinée Bissau va faire monter à huit le nombre de pays de l’Union.

Rappelons que la toute première réunion de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement, a eu lieu  le 10 mai 1996 à Ouagadougou.

@macite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *