Sokodé : Le grand marché ‘’interdit’’ aux éléments de la FOSAP, les agents de la municipalité assurent la relève

Un élément de la FOSAP

Alors que le haut commandement de de la Force mixe anti-pandémie (FOSAP) met les petits plats dans les grands afin de mener à bien sa mission, certains éléments de cette Force continuent de ramer à contre-courant. Hier encore, des échos qui nous sont parvenus sont alarmants…

Selon les témoins, des éléments de la FOSAP auraient fait irruption, en débutcde semaine dernière, au grand marché délocalisé de Sokodé pour embarquer ceux et celles qui n’avaient pas porté de cache nez ou l’auraient mal porté. Un enfant qui mangeait, a même été appréhendé malgré l’intervention des proches. Pour recouvrer leur liberté, ces individus appréhendés auraient payé trois à cinq mille francs CFA…, confie notre source.

En réaction, les femmes du grand marché de Sokodé ont purement et simplement fermé le marché. Elles sont allées loin en improvisant une marche le jeudi dernier pour, disent-elles, « dire assez aux éléments de la FOSAP qui les considèrent comme des ennemis ».

Après moult négociations, assurent nos sources, les autorités locales auraient réussi à calmer la situation. Depuis lors, ce sont les vigiles de la municipalité qui ont le privilège de veiller au respect des mesures barrières au sein de ce lieu public. Les revendeuses ne souhaitant pas voir cette Force dans le marché…

Les femmes chez l’Imam de Sokodé, Malouro, pour exprimer leur ras-le-bol

Pour éviter tout débordement, il serait souhaitable que le haut commandement de la FOSAP insiste davantage sur la pédagogie avant tout usage de la force. La FOSAP aura à gagner également en respectant les droits et libertés collectives dans l’exercice de sa mission.

@macite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *