Grand Lomé et la Maritime : Démarrage hier de la campagne de vaccination contre la polio

Un enfant recevant sa dose du vaccin contre la polio.

Une vaste campagne de vaccination contre la poliomyélite a démarré hier jeudi dans le Grand Lomé et dans la région Maritime. Cette campagne qui intervient en pleine crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, met à contribution tous les districts sanitaires du Grand Lomé et de la région Maritime.

Organisée par le ministère de la Santé à la suite de la détection d’une dizaine de nouveaux cas confirmés de cette affection, cette campagne de vaccination va consister à donner une dose de deux gouttes du vaccin par enfant de zéro à cinq (05) ans. Elle devra couvrir les presque 220 mille enfants recensés dans la zone.

Plus de mille agents de santé bravent ainsi les intempéries (soleil et pluie) depuis hier à la rencontre de cette tranche de la jeune population togolaise. Ils circulent dans les maisons et les lieux publics, notamment les marchés, les hôpitaux, etc. pour accomplir cette mission sanitaire. Même si la psychose de la maladie à coronavirus est encore présente dans les esprits, il appartient aux agents de santé, puisqu’ils seront au contact des populations, de mettre en confiance les parents afin de faire vacciner leurs enfants.

Le vaccin contre la poliomyélite a pour but de prévenir la maladie. Son efficacité est élevée et ses effets secondaires sont le plus souvent sans gravité.

Des enfants atteints de polio.

Rappelons que la poliomyélite encore appelée paralysie spinale infantile ou polio, est une maladie infectieuse aiguë et contagieuse spécifiquement humaine causée par le poliovirus sauvage. Ce virus se transmet par voie orale ou fécale, et entraîne la paralysie ou le décès au pire des cas.

Notons que la campagne prend fin le 27 septembre.

@macite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *