Processus d’indemnisation : Le HCRRUN pose ses valises dans la région Centrale

Une victimes recevant des mains de la présidente Awa Nana, une enveloppent symbolique. (Photo archives)

Le Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) poursuit sa mission, notamment la phase d’indemnisation des victimes des violences à caractères politiques au Togo. Après les victimes de la région des Savanes fin juillet dernier, c’est le tour de celles de la région Centrale de bénéficier, du 19 au 30 octobre prochain, d’un accompagnement symbolique du HCRRUN.

Alors que les activités d’indemnisation des victimes politiques avaient été temporairement stoppées du fait de la période électorale et de la crise sanitaire imposée par le nouveau coronavirus (Covid-19), le HCRRUN a dû reprendre son bâton de pèlerin à la rencontre de ces victimes qui sont dans l’attente d’une réparation symbolique.

Dans la région Centrale, sont concernées par cette opération, les victimes identifiées dans les préfectures de Sotouboua, de Blitta et de la plaine de Mô. Selon les responsables du HCRRUN, cette opération se déroulera dans le strict respect des mesures barrières dans l’optique de limite les contacts sociaux et bloquer ainsi les chaînes de propagation du covronavirus.

Rappelons que plu de 34 milles personnes ont été identifiées afin de recevoir des réparations d’ordre symbolique. Il s’agit en effet des concitoyens victimes de violences politiques des années 1958 à 2005.

@macite.info

E-mail : bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *