Comment garder son cœur en pleine forme

Garder son cœur en bonne santé, c'est essentiel!

Les maladies cardiovasculaires sont en grande partie dues à des comportements ou des modes de vie inadaptés. Stress, alimentation, tabagisme, hypertension ou encore sédentarité sont autant de facteurs qui favorisent leurs apparitions. Il s’agit de la première cause de mortalité au monde. Mais, il y a plusieurs moyens pour agir sur plusieurs tableaux en évitant ces ennemis connus du système cardiovasculaire. A l’occasion de la journée mondiale du cœur le 29 septembre dernier, découvrez quelques astuces.

Les maladies cardiovasculaires regroupent les pathologies qui touchent le cœur et l’ensemble des vaisseaux sanguins, comme l’athérosclérose, les troubles du rythme cardiaque, l’hypertension artérielle, l’infarctus du myocarde, l’insuffisance cardiaque ou encore les accidents vasculaires cérébraux. Généralement, une mauvaise alimentation, un manque d’activité physique, une consommation abusive d’alcool, l’obésité, le stress, l’hypertension et le tabagisme représentent des facteurs favorisant l’apparition des maladies cardiovasculaires.

Il est fréquent qu’une maladie cardiovasculaire touchant les vaisseaux sanguins ne donne aucun symptôme. Un infarctus ou un AVC sont parfois le premier signe de la maladie sous-jacente. Un infarctus peut provoquer notamment les symptômes suivants: douleur ou gêne dans la partie centrale de la poitrine; douleur ou gêne au niveau des bras, de l’épaule gauche, des coudes, de la mâchoire ou du dos.

En outre, la personne peut ressentir des difficultés à respirer ou un essoufflement, éprouver un malaise ou vomir, avoir des sensations vertigineuses ou s’évanouir, être prise de sueurs froides ou pâlir.  Mais le symptôme le plus courant d’un AVC est une sensation de faiblesse soudaine au niveau de la face, du bras ou de la jambe, le plus souvent sur un seul côté du corps.

Des chiffres alarmants…

On estime à 17,7 millions le nombre de décès imputables aux maladies cardio-vasculaires, soit 31% de la mortalité mondiale totale. Parmi ces décès, on estime que 7,4 millions sont dus à une cardiopathie coronarienne et 6,7 millions à un AVC (chiffres 2015). Plus des trois quarts des décès liés aux maladies cardiovasculaires interviennent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.

Selon l’OMS, il y a chaque minute 60 cas d’AVC (accident vasculaire cérébral) dans le monde dont les trois quarts surviennent dans les pays dits en développement, essentiellement en Afrique. Le continent compte un million de morts par an.

La prévention…

La sédentarité est l’un des pires ennemis du cœur. Par conséquent, pour maintenir vos fonctions cardiaques en bonne santé, une seule solution, le sport. Des activités douces comme la marche ou le yoga, ou plus dynamiques comme le fitness ou la boxe ? Pour un effet protecteur sur votre cœur, privilégiez l’endurance lors de vos sessions sportives.

En plus, il faut avoir une bonne alimentation. Le surpoids entraine une surcharge de graisse autour des artères, obligeant le cœur à produire plus d’efforts pour fonctionner efficacement : à long terme, les fonctions cardiaques s’épuisent. Consommez fruits et légumes et freinez sur le sel et le gras… qui favorisent cholestérol et tension artérielle, responsables de maladies cardiovasculaires. Et un dernier conseil, réduisez votre consommation de viande.

Source : Socilinfo

E-mail : bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *