Premier Conseil des ministres du nouveau Gouvernement : D’importantes décisions prises

Le nouvel exécutif réuni hier autour du Président Faure Gnassingbé.

Presque trois semaines après sa nomination historique comme première femme Premier ministre, la Cheffe du gouvernement, Mme Victoire Tomégah-Dogbé et son équipe ont tenu hier mercredi 28 octobre leur tout premier Conseil, sous la présidence du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Très attendu, ce premier Conseil des ministres a tenu toutes ses promesses puisque d’importantes décisions ont été prises…et les ministres ont été de nouveau invités à mettre au centre de leurs actions, le bien-être des populations togolaises.

Ce premier Conseil des ministres a été l’occasion pour le Président de la République de réaffirmer l’impératif pour eux de mener des actions concrètes conformément à la feuille de route établie pour répondre aux attentes des concitoyens. Le Chef de l’Etat a appelé les ministres à faire preuve de discipline, de disponibilité et d’esprit d’équipe.

De manière globale, le Conseil a examiné quatre avant-projets de loi et écouté deux communications. Mais l’on retiendra surtout plusieurs décisions au vue de la situation sanitaire liée à la pandémie au nouveau coronavirus qui prévaut et des urgences de l’heure, sans oublier des nominations.

Au titre des urgences de l’heure vis-à-vis de la situation sanitaire

Après avoir écouté les deux communications portant l’une sur la rentrée scolaire 2020-2021 et l’autre sur la situation de la pandémie, présentées respectivement par le ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, et son collègue de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, le Conseil a pris des mesures fortes.

D’abord,  le démarrage effectif des cours est fixé au lundi 02 novembre 2020 et il a été pris des mesures « afin de garantir une rentrée efficace, efficiente et sûre pour tous ». Un protocole sanitaire sera mis à disposition de tous les établissements scolaires, de même qu’il a été mis en orbite un mécanisme de suivi régulier de la situation sanitaire dans les différents établissements.

« Une aide financière exceptionnelle sera allouée aux enseignants volontaires » par le biais de la plateforme du programme de revenu universel de solidarité « NOVISSI », ceci avant la rentrée.

Ainsi, le gouvernement appelle au « sens de responsabilité de tous les acteurs afin d’éviter que la reprise des classes ne soit à l’origine d’une flambée » des contaminations.

S’agissant de la situation de la pandémie, le Conseil estime que l’on peut désormais penser afin à la réouverture des lieux de cultes vue que des dispositions idoines sont prises pour limiter la propagation de la maladie. Dans ce sens, « le Conseil autorise leur réouverture compte tenu du faible taux de prévalence constaté » à l’intérieur du pays, excepté le Grand Lomé qui est, selon le constat, est le nouveau foyer de contaminations. Mais cette réouverture devrait se faire « dans le respect strict des mesures barrières et du protocole sanitaire établi ». Selon l’évolution qui sera constatée, le gouvernement pourrait ainsi décider à nouveau la fermeture de ces lieux de cultes.

Parlant du Grand Lomé, des rencontres avec les élus locaux, élargie aux leaders religieux et les chefs traditionnels, ont permis « d’alerter sur la propagation de la maladie à travers la présentation de la répartition géographique de la pandémie ».

Les nominations

Deux personnalités devront changer de carte de visite du fait de leurs nouvelles fonctions. En effet, Adama Mawulé KPODAR, Professeur titulaire de droit public, précédemment vice-président de l’Université de Kara, est nommé Directeur général de l’Ecole nationale d’administration du Togo (ENA).

Quant à Talaka MAWAMA, magistrat du premier grade, deuxième groupe, troisième échelon, précédemment deuxième substitut du procureur de la République près le tribunal de première instance de Lomé est nommé directeur de cabinet du garde des sceaux, ministre de la Justice et de la législation.

Rappelons que le nouvel exécutif sous les ordres de dame Victoire Tomégah-Dogbé aura fort à faire pour les cinq prochaines années. La feuille de route se décline en trois axes stratégiques, dix ambitions et quarante-deux projets et réformes prioritaires.

@macite.info

E-mail : bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *