Relance de l’économie post-Covid : L’Allemagne, le Gabon et l’AGET engagés aux côtés du Togo

Mme le Premier ministre a reçu le diplomate allemand en poste à Lomé, échangé avec l'Ambassadeur gabonais,et reçu le Livre Blanc.

L’annonce par les laboratoires Pfizer de la disponibilité d’un vaccin contre la covid-19 suscite l’espoir, et certains gouvernants prévoient déjà l’après covid-19. Le Togo qui mène une lutte acharnée contre ce mal venu de la Chine, n’est pas du reste. Mardi dernier, la cheffe du gouvernement togolais, Mme Victoire Tomégah-Dogbé, a reçu à la Primature, plusieurs personnalités non des moindres. Au menu des discussions, la relance de l’économie togolaise post-covid-19.

C’est l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Togo, Matthias Veltin, qui a ouvert le bal des audiences. L’Allemagne qui entame une nouvelle étape de sa coopération avec le Togo, via des consultations périodiques, se veut rassurante quant à son soutien. Le diplomate allemand a ainsi fait le point de ces consultations au Premier ministre togolais.

« Nous avons parlé un peu de la situation actuelle, et aussi des nouvelles étapes. Nous sommes en train de mener des consultations entre nos experts pour une nouvelle étape et renforcer notre coopération avec le Togo. Nous sommes très confiants de développer davantage notre coopération. Nous mettons un accent particulier sur les réformes », a déclaré Matthias Veltin à sa sortie d’audience.

A sa suite, c’est à l’ambassadeur du Gabon au Togo, Sayid Abeloko, que l’honneur est revenu de prendre langue avec la Cheffe de l’exécutif togolais. Les discussions ont essentiellement porté sur la révision prochaine du cadre de coopération entre le Gabon et le Togo ainsi que la mise en place d’une commission mixte paritaire à cet effet.  Le diplomate gabonais après avoir fait le point de son premier semestre de mission en terres togolaises, n’a pas manqué de salué les bons rapports qui existent entre les Présidents Ali Bongo Ondimba et Faure Essozimna Gnassingbé.

L’ambassadeur gabonais, Sayid Abeloko.

« …Nous avons engagé la révision du cadre de coopération au total, 14 accords à réviser. Ce sont des accords qui datent de 1975 et nous avons aussi évoqué avec Madame la Cheffe du Gouvernement, la programmation de la prochaine commission mixte paritaire qui va viser à la révision de ce cadre de coopération entre le Gabon et le Togo », a-t-il souligné.

Enfin, Madame le Premier  ministre qui avait à ses côtés le Secrétaire Général du Gouvernement, Kanka-Malik Natchaba, et son  Directeur de cabinet, Etsri Homevor, a accordé une oreille attentive à une délégation de l’association des grandes entreprises du Togo (AGET) conduite par son président Jonas Aklesso Daou. Le président de l’AGET  était venu remettre au Premier ministre le livre blanc de l’AGET pour la relance de l’économie post-covid.

Une occasion que Mme Tomégah-Dogbé a saisi pour insister sur la nécessité d’avoir « une alliance forte » entre le Gouvernement et le secteur privé. Cette alliance, selon elle, devrait permettre de « de transcender l’ensemble des objectifs du gouvernement qui seront portés non seulement par les pouvoirs publics mais aussi par le secteur privé pour que nous puissions rendre l’économie nationale plus compétitive et plus attractive», a confié Jonas Aklesso Daou.

@macite.info

E-mail : bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *