Route nationale n°5 en chantier : Un usager de la route trouve la mort dans un accident

Des engins lourds d'EBOMAF sur le chantier de route Lomé-Kpalimé

Dans la nuit du dimanche 15 novembre, un drame est survenu sur le chantier de la nationale n°5, route Lomé-Kpalimé, dans les environs du carrefour d’Attigangomé, non loin de Zanguéra, une banlieue ouest de la capitale. Un conducteur de taxi moto qui tentait un dépassement, a fini par abandonner sa motocyclette et son passager qui ont terminé leur course sous un camion de la société EBOMAF, responsable de l’exécution des travaux de réhabilitation.

Selon les témoins de cette scène macabre, « le conducteur de moto et le camion venaient dans le même sens. A un moment donné, le motocycliste qui avait remorqué un passager, a essayé d’éviter un nid de poule (trou) alors qu’il essayait un dépassement par la droite sur le camion. Ayant perdu le contrôle de la moto, et pris de panique, le conducteur a sauté de la moto laissant le passager seul sur la moto s’encastrer sous le camion ».

Le passagera perdu sa vie sur le coup, alors que le conducteur de la motocyclette s’en est sorti avec des blessures, rapportent les témoins de ce drame qui s’est produit autour de 21h30. Cette scène macabre n’a pas laissé indifférent les riverains qui se sont tout de suite ameutés. Il a fallu l’intervention de la des forces de l’ordre pour calmer la tension.

La police est intervenue pour faire le constat et situer les responsabilités. Avant même les premières conclusions, le chauffeur du camion est en garde-à-vue alors que le conducteur de la motocyclette ne s’est pas encore présenté à la police.

Rappelons que ce drame n’est pas le premier du genre. Trois semaines plus tôt, un autre conducteur de taxi-moto, en excès de vitesse, avait trouvé la mort sur le même tronçon en chantier, presque dans les mêmes conditions.

Malgré les multiples sensibilisations des usagers de la route, notamment de la nationale n°5, preuve est de constater que ces derniers font fi des recommandations et autres conseils des ‘’professionnels’’ de la route.

Rappelons que, selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), les accidents sur la voie publique tuent environ 1,3 millions personnes et font quelques 25 à 30 millions de blessés. Elle est également la première cause de décès chez les jeunes âgés de 15 à 29 ans.

@macite.info

E-mail : bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *