Pauvre Kafui !!!

Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnosn, en route vers la prison civile?

A juste titre, un confrère écrivait que de là où elle se trouve en ce moment, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson doit réfléchir sur la solidarité politique des partis de l’opposition. Un peu plus d’une semaine après son interpellation, plus personne ne se soucie de son sort. Passés les premiers communiqués hypocrites des partis de l’opposition pour se donner une bonne conscience, son sort n’intéresse plus personne. Pauvre d’elle qui est prompte à prendre le devant pour défendre tel ou tel autre des fois au risque de son intégrité physique.

La solidarité politique aurait voulu que les partis de l’opposition annoncent, par exemple, qu’ils ne siègeront à aucune table pour discuter des décisions politiques, fussent-elles locales, si dame Adjamagbo-Johnson n’est pas relâchée. Au lieu de cela, ils annoncent fièrement, l’ANC (Alliance nationale pour le changement) en tête, leur participation à cette réunion convoquée par le ministre l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires, Payadowa Boukpessi, pour discuter des élections régionales de 2021.

Dans la note rendue publique, le Secrétaire général du parti orange (ANC), Jean-Claude Delava Codjo, informe les membres du Bureau national du parti ainsi que ses militants et sympathisants qu’«une délégation de l’ANC prendra part à la réunion qu’organise le gouvernement, ce lundi 14 décembre 2020, sur les élections régionales ».

Dame Kafui seule sans ses  »camarades » de lutte.

Le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires, a, en effet, invité les partis politiques à une rencontre d’échanges, à son cabinet. Les sujets relatifs à l’élection des conseillers régionaux prévue pour se tenir l’année prochaine, mais aussi en lien avec l’actualité socio-politique du pays, seront abordés lors de la rencontre, a-t-on appris de sources concordantes.

Pour certains observateurs de la scène politique du pays, il est très difficile de comprendre la position de l’ANC. Mais il faut comprendre Jean-Pierre Fabre et les siens qui ont affiché une certaine rupture avec les autres partis politiques de l’opposition lors de leur dernier congrès. Il n’est donc pas étonnant que l’ANC affiche cette posture. « C’est un parti politique à la conquête du pouvoir donc personnellement je ne vois pas pourquoi les gens tirent des boulets sur Jean Pierre Fabre », écrit un des supporters du parti orange sur les réseaux sociaux qui trouve que c’est une occasion d’aller à la discussion avec le pouvoir sur certains points.

« Bravo ANC, le parti d’opposition qui croit aux actions et non au Saint -Esprit. Un parti qui prône la Démocratie doit travailler avec tout le monde, surtout avec le parti au pouvoir, sauf les calomniateurs. Le boycott est une faiblesse », renchérit un autre.

On a envie de sourire en attendant ces genres de commentaires venant des militants et des sympathisants de l’ANC. Pauvre Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson. Elle doit se pincer plusieurs fois pour être sûre de l’attitude de ces compères des autres partis. Elle doit être surement malheureuse d’entendre ces ‘’missiles verbales’’.

Aujourd’hui, elle se retrouve seule à souffrir le martyr. Sa famille aussi. Mais cette souffrance, physique et morale, n’est certainement pas ce qui lui fait le plus de mal. Elle souffre du comportement de Judas de ses amis de l’opposition et aussi de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) qui sont les abonnés absents en ce moment où elle en a besoin le plus besoin.

Malheureusement, c’est comme cela, la politique en Afrique. Et Kafui le savait bien sinon très bien, elle qui n’est pas une novice en la matière. Espérons qu’elle saura retenir la leçon, le jour où elle se retrouvera à jouir de la liberté, comme toi et moi.

Ali SAMBA, In LE MEDIUM n°425 du 15au 21 Décembre 2020

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *