Un laboratoire de recherche des produits à base de plantes : Un pas vers la valorisation de la médecine traditionnelle au Togo

Photo de famille à l'issue de la rencontre de Lomé.

Après plus de deux décennies de recherches et de fabrication de produits à bases de plantes, la Mission médicale du salut de recherches et découvertes (MMSRD) veut passer à une étape supérieure. Un projet de construction d’un laboratoire ultra performant d’analyses est annoncé.  La structure qui sera construite dans la capitale togolaise, va servir à la certification des produits à base de plante. Car, en la matière, c’est le désert total.

De nos jours, ils sont nombreux, ces fils d’Afrique qui proposent des médicaments à base de plantes et qui clament qu’ils sont des remèdes pour un certain nombre de maladies. Les utilisateurs n’ont que cette seule certitude, d’autant qu’aucun laboratoire de certification ne s’est prononcé sur le produit. Une situation en défaveur de ces chercheurs africains qui proposent tout de même des produits à base de plantes et qui donnent des résultats.

« Si vous voulez associer vos connaissances à l’acceptation des produits, il faut avoir une structure de référence qui permet d’accepter vos produits », a dit le Professeur Gabguidi qui affirme que tout ce qui touche à la médecine traditionnelle est toujours entourée de spiritualité. Il faut donc lui donner le gage physique de reconnaissance.

La responsable de la Mission médicale du salut de recherches et découvertes (MMSRD), initiative du projet, veut donc remédier à cela. Pour la prophétesse et chercheuse des sciences de la régénération, Juliette Dyrankan Alindjo, ce laboratoire sera l’instrument de certification des produits d’inspiration spirituelle et fabriqués à base des plantes.

« Je veux que l’efficacité des produits que j’ai découvert par inspiration soit prouvée dans un laboratoire afin que des gens puissent s’en procurer pour guérir les différentes maladies dont ils souffrent »,a-t-elle dit. Une noble vision de la MMSRD qui veut associer le spirituel, la médecine et le social, une mission pluridisciplinaire.

Créée en 2003, la MMSRD s’est donnée pour mission la recherche scientifique avec les études et essais précliniques et cliniques de ses produits ; la création des écoles supérieures de formation dans le domaine de la médecine alternative ; la création des unités de soins et de traitement (hôpitaux) ; l’encouragement de la culture des matières premières utiles à par le développement du secteur de l’agriculture ; la sensibilisation des masses, par des activités de proximité et l’organisation des missions divines et d’actions de mécénat.

MMSRD a, entre autre, pour objectif d’accompagner les Etats, les gouvernements ainsi que les institutions dans la définition et la planification de leur politique de santé publique et dans la quête de l’amélioration des conditions de vie des populations. Ainsi pour concrétiser cette ambition, l’association mène des travaux en appui à la recherche scientifique pour la prévention et l’éradication des maladies émergentes.

La prophétesse Juliette Dyrankan Alindjo entend mettre sur les marchés africains et mondiaux des remèdes à base de plantes permettant de lutter efficacement contre les maladies émergentes comme le VIH-SIDA et la Covid-19.

Ali SAMBA

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *