Togo : Un nouveau Code du travail qui tient compte des évolutions, notamment technologiques

Le code du travail, un précieux outil régissant le monde du travail.

Le Togo dispose désormais d’un nouveau Code de travail. Après deux jours de travaux, les députés togolais ont adopté à l’unanimité, hier mardi, une nouvelle mouture faite de 378 articles. Cette nouvelle législature est qualifiée « d’avant-gardistes » par le ministre du Travail, Gilbert Bawara.

Durant deux jours, les parlementaires ont examinés et moulé les 378 articles aux réalités actuelles, notamment les avancées économiques et technologiques. Désormais, la nouvelle mouture qui remplace celle datant de 2006, tient compte des réformes profondes engagées par les plus hautes autorités sur plusieurs plans, notamment les réformes structurelles en matière économiques dans l’optique de réformer l’environnement des affaires, la création des emplois, etc.

Ce nouveau code intègre ainsi plusieurs innovations, notamment le contrat saisonnier, le contrat projet, le télétravail, le placement, etc. avec comme point d’orgue l’institution d’un régime obligatoire de l’assurance maladie obligatoire pour le secteur informel. Bref, le nouveau texte donne la possibilité d’arpenter par voie réglementaire, d’autres dispositions plus protectrices des droits des travailleurs et les conditions de travail, des normes sociales et environnementales, ou des mécanismes de prévention et de résolution des conflits collectifs du travail.

Pour le porte-parole du gouvernement, Christian Trimua, c’est un pas important que vient de poser le Togo en matière de  du travail. Ce code « rénove, innove et consolide les dispositions déjà prises en vue de renforcer les droits des travailleurs et le dialogue social, et d’améliorer le climat des affaires en créant un cadre incitatif pour l’investissement et l’entrepreneuriat », s’est-il félicité.

« Le nouveau code est le fruit de réflexions conjointes, garantissant un équilibre judicieux entre les aspirations et les attentes des travailleurs d’un côté mais également les besoins des entreprises et des employeurs », a souligné le ministre du Travail, Gilbert Bawara, à l’issue du vote.

Bref, le Togo dispose désormais d’un outil moderne qui organise le monde du travail. Cap désormais sur sa vulgarisation son appropriation par les principaux acteurs.

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *