USA : Une force de la CEDEAO ou de l’UA pour sauver les meubles !

Les meutes au Capitole, le cœur de la démocratie américaine, ont provoqué une avalanche de réactions de par le monde. Si le leader de la Chine ironise cette scène « honteuse » et « choquante » des militants pro-Trump, du nom du candidat malheureux à la présidentielle aux USA, les Gondwanais sont eux mobilisés et favorables pour l’envoie d’une mission de la CEDEAO ou de l’UA (Union Africaine)  aux Etats-Unis pour rétablir l’ordre constitutionnel.

C’est fait ! C’est acté, le désormais ex président des USA Donald la trompette, pardon, Donald John Trump a jeté enfin l’éponge. Le candidat malheureux à l’élection de l’élection présidentielle aux USA, a reconnu sa défaite très tôt ce matin et décide de donner les clés de la Maison-Blanche à Joe Biden, lors de la passation de service le 20 janvier prochain. Ce n’est sans grabuge. L’homme continue malgré tout par s’accrocher à son fauteuil présidentiel comme le font bien certains leaders du Gondwana qui, pour la plus part, torché la constitution de leur pays afin de se maintenir au pouvoir par force.

Comme ces leaders du Gondwana, le président de la première puissance du monde qui a envahi la Lybie, la Syrie, l’Afghanistan, détruit l’Ira au nom de la démocratie, vient de prouver aux yeux du monde que toutes ces interventions étaient que de la farce, et que les réels motifs de ces comportements moyenâgeux étaient ailleurs. Passons !

Voir des Blancs, des Américains, bref des pro-Trump escalader les hauts murs du Capitole, rappelle bien une ‘’belle scène’’ de ces signes des grandes forêts tropicales ou amazoniennes défiant les grands arbres à la recherche de fruits et autres pitance… En fait, est-ce la démocratie à l’américaine ?

Au vue de la constitution américaine, Donald John Tromp reste président des Etats-Unis et locataire de la Maison-Blanche jusqu’au 20 janvier prochain, jour de l’investiture du vrai vainqueur de la présidentielle américaine, Joe Biden. Ainsi, il a la possibilité de jeter ses dernières forces ; notamment il pourra initier de nombreuses décisions techniques et politiques qui pourront resserrer  l’étau autour du coup de son successeur, Joe Biden.

Et là justement, pour sauver la face, les USA devront accepter l’envoi sur le sol américain d’une force de la CEDEAO ou de l’UA qui a l’expérience des rétablissements de l’ordre constitutionnel dans les pays où les élections se sont déroulées et où les perdants refusent de laisser  main libre au vrai gagnant.

Bref, avec les scènes de ce jour au Capitole qui se sont soldées avec des morts, il faut dire, comme un sénateur Moscovite, la démocratie américaine a « malheureusement touché le fond  et que l’Amérique n’avait plus aucun droit de donner le cap et encore moins de l’imposer aux autres ».

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *