PUDC: 406 km de pistes rurales tracées en 2019

Une piste rurale.

En 2016, le Gouvernement togolais a décidé d’élaborer et de mettre en œuvre le présent Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) et a sollicité l’accompagnement du PNUD pour son élaboration et sa mise en œuvre. Ce programme se justifie par l’urgence de répondre à la demande sociale croissante, de réduire les risques sociaux liés à l’exclusion, de développer le capital humain, d’accroître la productivité et assurer une meilleure redistribution des fruits de la croissance, de façon durable.

Dans son rapport annuel 2019, le PNUD fait le point des progrès réalisés au cours de l’année écoulée. Au niveau de l’amélioration de l’accès aux infrastructures socio-économiques et aux pistes rurales, grâce au Programme d’urgence communautaire (PUDC), l’accès aux infrastructures routières économiques, éducatives, sanitaires et rurales a été amélioré pour environ 2 129 500 personnes dont 51% de femmes, soit 1 084 820 personnes. La mise en œuvre des activités de formation sur l’autonomisation et la transformation et des activités génératrices de revenus profite à 80 100 personnes, dont 80% de femmes. L’existence de 40 plateformes multifonctionnelles améliorent les revenus de 500 femmes.

Le rapport indique qu’au vu de l’accès très limité aux infrastructures marchandes et non marchandes modernes au Togo dû à leur rareté essentiellement en milieu rural, le PUDC bénéficiant de l’appui conjoint du gouvernement du Togo et de la coopération japonaise (sur base de la mobilisation des fonds KR) a alloué 2,1 milliards FCFA pour la construction des infrastructures socio-collectives de base dans plusieurs régions.

Démarré en novembre 2016 avec la collaboration du Ministère de développement à la base à travers son bras technique qu’est l’ANADEB, les acquis au titre de l’exercice 2019 sont:  Construction et équipement de trois (03) marchés de type préfectoraux dans les préfectures de Blitta (Centrale), Dankpen (Kara) et Est-Mono (Plateaux) finalisé, les ouvrages réceptionnés et opérationnels ; Construction et équipement de trois (03) maisons de la femme dans les préfectures de Sotouboua (Centrale), Kozah (Kara) et Haho (Plateaux) finalisé, les ouvrages réceptionnés et opérationnels ; Construction de vingt-huit (28) infrastructures socio communautaires dans 15 quartiers du Grand Lomé (Maritime), les ouvrages réceptionnés et opérationnels ; Construction et équipement de treize hangars (13) dans 5 marchés cantonaux du grand Lomé finalisé, les ouvrages réceptionnés et opérationnels ; Construction et équipement d’un (01) centre polyvalent de jeunes dans la préfecture de l’Oti (Savanes) , les ouvrages réceptionnés et opérationnels.

Pour une meilleure gestion de ces infrastructures et quelques équipements notamment pour la maison des jeunes de Mango et dans les maisons de la femme de Kara, Sotouboua et Notsè, plusieurs bénéficiaires (les femmes, leaders communautaires notamment les CVD, CDQ, Présidentes des associations de femmes, Chefs de quartiers/Villages dans le grand Lomé et de l’intérieur du pays) ont bénéficié depuis 2018 de la sensibilisation en matière de gestion des ouvrages, l’hygiène et assainissement, le renforcement de capacités des jeunes, hommes et femmes en entrepreneuriat.

Dans le même cadre, 40 Plateformes multifonctionnelles ont été réceptionnées, installées et mise en marche dans 40 villages repartis dans les cinq régions du Togo. Ce qui contribue à favoriser l’accès de la communauté aux infrastructures socio communautaires de base, au développement des AGR essentiellement pour les femmes, et partant, à l’amélioration de leurs revenus.

Ainsi, plus de 500 acteurs notamment les femmes bénéficiaires des Plateformes multifonctionnelles, des infrastructures socio communautaires de base et des marchés ont bénéficié des formations en matière de transformation agricole et agroalimentaire (fabrication du concentré de tomate, fabrication et emballage de tapioca, gari, coulicouli, huile d’arachide etc.). La formation a couvert les thématiques sur l’emballage, l’hygiène et la traçabilité et la gestion de la plateforme multifonctionnelle etc. Cette activité contribue essentiellement à (i) promouvoir l’entreprenariat rural, renforcer la productivité des populations rurales ; (ii) valoriser la production agricole à travers l’accès aux techniques de production et de transformation.

On peut également citer l’achèvement de la réhabilitation de 406 km des pistes rurales tracées dans les 5 régions du Togo dont la réception définitive est en cours après le contrôle, l’état des lieux et la remise en état. Le projet envisage de désenclaver environ 250 000 hbts en milieu rural ; études adoptées techniques et de faisabilité pour la réhabilitation de 1 200 km de pistes rurales dans les 5 régions administratives du Togo.

En lien avec ces résultats positifs obtenus d’année en année, le gouvernement s’investira de nouveau pour faciliter l’accès aux marchés, le commerce et l’écoulement des produits locaux à travers les grands travaux. Ces grands travaux annoncés en début d’année 2020, ajoutés à d’autres réalisations préexistantes et non moins importantes, contribueront à renforcer l’accès aux marchés, à favoriser le commerce et à fluidifier l’écoulement des produits locaux.

Il est prévu la construction d’une plateforme multi-services à Adakpamé et d’un port sec à Cinkassé pour décongestionner le port autonome de Lomé. Le pays poursuivra la construction des voies transversales pour faciliter l’accès des acteurs économiques, notamment ruraux aux marchés comme Lomé-Vogan, Lomé-Kpalimé, Notsè-Agou, Aouda-Kara, Sarakawa-Kantè ; le contournement de Sokodé ; la construction et la réhabilitation des voiries urbaines (Tsévié, Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Bassar, Mango).

En outre, le Togo simplifiera les mécanismes ainsi que les procédures d’entretien et de construction des pistes rurales, des voies de désenclavement et de desserte des zones de production avec pour objectif, la construction de 4000 km de pistes rurales.

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *