Covid-19 : 17 parlementaires et 151 membres du personnel contaminés, le Parlement ghanéen fermé pour 3 semaines

Le Parlement ghanéen reste fermé jusqu'au 02 mars prochain.

Après que 17 parlementaires et 151 membres du personnel aient tous été testés positifs au nouveau coronavirus, les autorités politiques ghanéennes veulent jouer la carte de la vigilance.  Elles ont décidé la fermeture du Parlement pour trois semaines, le temps de désinfecter les locaux et de mettre en quarantaine les malades.

La décision de fermer le Parlement a été prise le mardi 9 février après-midi par le président du Parleman, Alban Bagbin, en concertation avec le chef de l’opposition parlementaire, Haruna Iddrisu. Une décision nécessaire pour le porte-parole de l’Assemblée nationale, Kate Addo : « Nous avions fait des tests et certains ont été positifs. Les députés infectés ont été priés de s’isoler, mais au fur et à mesure que nous menions nos activités, les gens continuaient à être contaminés. Il était donc logique de faire une pause, de récupérer et puis de revenir. »

Déjà la semaine dernière, les députés ghanéens ont été obligés de réduire leurs réunions à deux sessions par semaine pour limiter la propagation du virus, mais cette décision n’a pas freiné la montée des contaminations.

Des députés avaient même pointé du doigt le manque de prudence de certains de leurs membres. C’est le cas du député Clément Apaak, à la tête de la circonscription Builsa South à l’est du Ghana. Il avait accusé certains parlementaires de dissimuler le virus et de continuer à venir au Parlement malgré le danger qu’ils posaient aux autres, et pour éviter un cluster, il avait appelé à la suspension du Parlement. C’est désormais chose faite.

Vers un confinement ?

Si le Parlement est fermé, l’activité continue. Ce n’est que l’hémicycle qui ferme ses portes. Des salles de comités resteront ouvertes, notamment pour que les députés puissent valider les nominations de nouveaux ministres. Le processus a commencé ce mercredi 10 février à huis-clos. Néanmoins, le public pourra suivre les décisions en ligne, une seule chaîne de télé est autorisée, celle de l’organisme public.

Notons que la fermeture du Parlement intervient alors que le Ghana subit une deuxième vague de Covid-19 particulièrement virulente. Le pays compte désormais plus de 73.000 cas et près de 500 décès. Une situation qui a poussé l’association nationale des médecins à lancer un appel pour un reconfinement total. Le Parlement doit en principe rouvrir le 02 mars prochain mais cela dépendra bien sûr de l’évolution de la situation sanitaire.

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *