Conseil des ministres du 03 mars : L’identification biométrique en bonne marche, l’évolution de la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) et l’implication des différents secteurs…

Prof Akodah Ayéwouadan, ministre en charge de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement.

La tradition a été une fois de plus respectée cette semaine pour les membres de l’exécutif togolais. Toute l’équipe était réunie à la présidence de la République à la faveur du Conseil hebdomadaire des ministres. Présidé par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, le Conseil a tenu deux séminaires gouvernementaux, l’un portant sur « l’état d’avancement du projet Identification biométrique » et l’autre sur « la trajectoire d’industrialisation du Togo autour de la Plateforme Industrielle d’Adéticopé (PIA) ».

Le premier séminaire a permis aux membres du gouvernement «d’apprécier les implications en termes de mobilisation des acteurs » du premier projet de la feuille de route du gouvernement Tomégah-Dogbé. Il est question « d’attribuer un Numéro d’Identification Unique à toutes les personnes physiques présentes sur le territoire national ». « Base pour la digitalisation de la vie publique », ce projet mené par la Banque Mondiale, il va, à termes, permettre de « mettre en place notamment le Registre Social Unique, la Couverture Maladie Universelle et tout autre service social tel que « Novissi » si besoin ».

Le second séminaire gouvernemental portant sur l’état d’avancement du projet de la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA). Ce séminaire a permis à « l’ensemble des membres du gouvernement d’appréhender les implications opérationnelles des ambitions de cette plateforme pour chaque département ministériel ».  Ce projet, à en croire le gouvernement, va « accroitre la transformation et la création d’emploi en s’appuyant sur les forces de l’économie, le projet de Plateforme Industriel d’Adéticope envisage proposer des espaces pour accueillir des industries de transformation et des plateformes logistiques »…

12. L’objet de ce séminaire est de permettre à l’ensemble des membres du gouvernement d’appréhender les implications opérationnelles des ambitions de cette plateforme pour chaque département ministériel…

Nous vous proposons, dans les lignes qui suivent, l’intégralité du communiqué ayant sanctionné les travaux du Conseil des ministres de ce jour.

COMMUNIQUE SANCTIONNANT LE CONSEIL DES MINISTRES

– Lomé, Mercredi 03 Mars 2021 –

1. Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour à la Présidence de la République sous la présidence de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République.

2. Le Conseil a tenu deux séminaires gouvernementaux, le premier relatif à l’état d’avancement du projet « Identification biométrique » et le second sur la trajectoire d’industrialisation du Togo autour de la Plateforme Industrielle d’Adéticopé.

3. Le conseil a tenu un premier séminaire sur l’état d’avancement du projet d’identification biométrique afin de permettre aux membres du Gouvernement d’en apprécier les implications en termes de mobilisation des acteurs.

 4. Premier projet inscrit sur la feuille de route gouvernementale, il vise à attribuer un Numéro d’Identification Unique à toutes les personnes physiques présentes sur le territoire national.

5. Le Numéro d’Identification Unique sera le moyen par excellence d’interactions entre les usagers et l’administration publique et servira de base pour l’identification et l’authentification des individus.

6. Ce projet, mené en partenariat avec la Banque mondiale, permettra, à terme, de mettre en place notamment le Registre Social Unique, la Couverture Maladie Universelle et tout autre service social tel que « Novissi » si besoin. Il servira en outre de base pour la digitalisation de la vie publique.

 7. Trois composantes essentielles restent à mettre en œuvre pour la conduite du processus d’identification : Il s’agit du développement de la solution logicielle ; de la mise en œuvre d’une campagne d’Information, d’Éducation et de sensibilisation ; de l’enregistrement de la population à travers une campagne nationale.

8.  Le gouvernement a félicité les acteurs pour les étapes déjà franchies notamment la réalisation des aspects normatifs et institutionnels et a instruit pour une poursuite des travaux en synergie avec l’ensemble des services.

9. Il a encouragé à intensifier la communication en impliquant l’ensemble des acteurs de terrain, en vue de l’adhésion de la population.

10. Le conseil a ensuite tenu un deuxième séminaire sur la trajectoire d’industrialisation de notre pays autour du Projet de plateforme industrielle d’Adéticopé (PIA)

11. En vue d’accroitre la transformation et la création d’emploi en s’appuyant sur les forces de l’économie, le projet de Plateforme Industriel d’Adéticope envisage proposer des espaces pour accueillir des industries de transformation et des plateformes logistiques.

12. L’objet de ce séminaire est de permettre à l’ensemble des membres du gouvernement d’appréhender les implications opérationnelles des ambitions de cette plateforme pour chaque département ministériel.

13. En effet, la réussite d’une industrialisation pourvoyeuse d’emploi dans notre pays passe par l’optimisation des facteurs de production mais aussi par une amélioration des dispositifs de formation des futurs salariés sans oublier une plus grande intégration dans la chaîne de valeur de l’économie nationale. Créant ainsi un écosystème vertueux avec un impact réel sur l’économie togolaise.

Fait à Lomé, le 03 Mars 2021

Le Conseil des Ministres

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *