Foot/Démarrage de la D1 : Quand le foot reprend ses droits

Le champion en titre, ASko de Kara.

C’est le retour des classes pour les acteurs du football de première division au Togo, après plus d’un an de suspension en raison de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus. En match d’ouverture, le champion en titre, Asko de Kara, est venu à bout de Sara de Bafilo, un but à zéro. Mais au-delà du fait que c’est le foot qui reprend ses droits, c’est aussi près de 3000 emplois restaurés et la consommation qui se relance.

On a mis du temps, mais on ne pouvait plus attendre longtemps pour remettre au travail les quelques centaines de jeunes footballeurs et les acteurs impliqués dans l’encadrement ou autre services connexes. Pour le site officiel du gouvernement togolais, c’est près de 3000 emplois réactivés. Et on peut imaginer l’effet boomerang que ces emplois peuvent créer au plan consommation locale et donc sur l’économie du pays.

« La reprise des championnats de foot permet de revitaliser 3000 emplois directs et indirects chez les jeunes, et de maintenir l’état physique du vivier national grâce à la compétition », a soutenu le ministre de la Communication, et porte-parole du Gouvernement, Prof Akodah Ayéwouadan.

Au-delà de l’économie, cette reprise donne du baume au cœur des amoureux du sport roi togolais, qui en avait assez de se tourner les pouces à écouter les nouvelles des championnats européens. Même si les matchs ne sont pas ouverts au public, c’est déjà un grand pas de franchi avec la reprise du championnat de l’élite de foot.

Cette reprise du championnat va permettre aux jeunes footballeurs de continuer leur formation, faire leurs preuves au plan national, et espérer s’expatrier. Certains observateurs du football national vont loin jusqu’à pointer un doigt accusateurs cette suspension du championnat national dans la prestation de la sélection nationale locale lors du Championnat d’Afrique des Nations (CAN) au Cameroun. « Si on n’avait pas suspendu le championnat depuis plus d’une année, les enfants allaient faire beaucoup mieux que ce qu’on a vue au Cameroun lors de la CHAN », peste un amoureux du foot sous couvert de l’anonymat.

 Et la reprise…

Pour ce championnat marathon, puisque la saison sportive 2020-2021 a démarré tardivement, les seize équipes de D1 sont réparties en deux groupes : une poule A, au Nord et une poule B, au Sud avec sept stades désignés pour abriter les matchs. L’objectif est de faciliter les déplacements et accélérer les confrontations pour finir dans le temps afin de permettre aux représentants nationaux d’être disponibles pour les coupes continentales.

L’affiche d’ouverture de la première journée était l’opposition Asko de Kara et Sara Sport de Bafilo, dans la zone Nord. Et le champion  en titre, Asko, a prouvé ses ambitions pour la nouvelle saison, en dominant son adversaire du jour, deux butx à zéro.

Dans la zone Sud, demain dimanche 04 avril, Gomido FC de Kpalimé va en découdre avec son rival Maranatha de Fiokpo.

Rappelons que des dispositions rigoureuses sont prises pour éviter une augmentation des contaminations au coronavirus en milieu sportif. En plus des matchs à huis clos, les joueurs et membres de l’encadrement subissent un test au PCR avant chaque rencontre.

Bawéla

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *