Dossier : Les retombées de la visite du Chef de l’État Faure Gnassingbé à Paris

Faure Gnassingbé (g) chez "son ami" Emmanuel Macron (dt).

Loin d’être allé à la recherche d’une quelconque légitimité en France, légitimité d’ailleurs acquise le 22 février 2020 grâce au vote de plus de 70% des Togolais, le Président Faure Gnassingbé confirme qu’il s’est déplacé à l’Elysée pour négocier des partenariats et des contacts pour le bonheur des populations togolaises mais aussi de la sous-région ouest africaine. Que retenir séjour du Président de la République Togolaise à Paris ? Analyse…

D’abord clouer le bec aux médisants opposants

Officiellement, le numéro  togolais était en France à l’invitation de son homologue français, Emmanuel Macron. L’annonce de cette visite a donné des insomnies à une frange de l’opposition togolaise, au point où les premières images du Président Faure Gnassingbé en tête-à-tête avec Emmanuel Macron à l’Elysée, ont fait perdre à ces politiciens rêveurs l’usage de la parole.

Le Président Faure s’entretenant avec le président du Sénat, Gérard Larcher.

Cette visite, rappelons-le, met fin à la polémique entretenue par la classe politique de l’opposition et une frange de Togolais en manque de sensations fortes, qui soutenaient que l’Elysée n’avait jamais envoyé une lettre de félicitations au président réélu du Togo, ceci au lendemain de la présidentielle du 20 février 2020.

Maintenant que le président français Emmanuel Macron, a reçu « son ami Faure Gnassingbé », ces oiseaux de mauvais augures ont d’ailleurs disparu de la circulation, et pire, ne savent plus à quel saint se vouer.

Outre le tête-à-tête entre Faure Gnassingbé et Emmanuel Macron le 09 avril, l’autre temps forts du séjour du Chef de l’Etat togolais en France, est la rencontre entre le président de la République Togolaise et le Président du Sénat français, Gérard Larcher. Les échanges qui ont été très fructueux entre les deux hommes, ont porté principalement sur la décentralisation, l’impact économique de la crise sanitaire, la question sécuritaire et la paix… Chose intéressante, la convergence des points de vue était à crever les yeux et à faire même des jaloux…

L’histoire entre le Togo et la France est une relation vieille de plusieurs décennies, avec la volonté affichée, de part et d’autre, de la rendre toujours plus dynamique au fil des jours. L’axe Paris-Lomé tient bon, sinon se porte très bien.

Des retombées économiques inestimables…

L’attractivité du Togo qui s’est employé ces dernières années à opérer des réformes courageuses et ambitieuses dans plusieurs domaines, dont le climat des affaires, est confirmée eu égard au grand nombre de dirigeants de grands groupes français reçus par le Chef de l’Etat togolais à Paris. Tous ont exprimé leur volonté d’investir au Togo, vu que le pays affiche une trajectoire économique très intéressante du point de vue opportunités.

Les deux parties après la signature de la déclaration d’intensions entre les deux gouvernements en présence du Président Faure Gnassingbé.

La rencontre du président togolais avec son homologue français qui s’est déroulée dans une ambiance très chaleureuse et amicale, s’est soldée par une convergence des points de vue des deux hommes d’Etat sur la plupart des questions évoquées.

S’agissant des questions liées à la sécurité dans la sous-région ouest-africaine, le Chef de l’Etat français  apprécie vivement l’engagement du Togo pour le rétablissement de la paix et la sécurité dans toute la sous-région et au Sahel. Une appréciation qui rappelle le leadership du Président togolais qui joue avec grande modestie le rôle du « maître du Sahel ».

Photo de famille avec les dirigeants du MEDEF après la signature du protocole financier…

Au plan bilatéral, la France étant l’un des plus importants partenaires du Togo, les discussions entre les deux présidents ont porté sur le renforcement de la coopération. Paris et Lomé ont décidé d’engager, sur le plan bilatéral, une nouvelle dynamique plus ambitieuse sur le plan économique.

Ainsi, les retombées de la rencontre des premières autorités des deux pays, donnent déjà du baume au cœur au peuple togolais. Et pour cause, le  Togo et la France ont signé trois accords.  

Un accord de financement pour le déploiement de 50 mille lampadaires solaires par la société Sunna Design avec un financement français de 40 millions d’euros, une convention de financement avec l’Agence française de Développement (AFD) dans le cadre du projet PERECUT pour électrifier 50 villes du pays pour un montant de 75 millions d’euros. Et enfin une convention de partenariat avec Expertise France pour la mise en œuvre du programme « Talents en commun », visant à mobiliser les compétences de la diaspora pour un accompagnement sur les métiers du digital.

Bref, le Togo s’en sort avec une enveloppe estimée à plus de 125 millions d’euros, soit près de 82 milliards de francs cfa, pour le financement directe des projets sociaux au Togo.

A Paris, le Chef de l’Etat togolais s’est entretenu avec plusieurs personnalités françaises au rang desquelles des personnalités politiques, de hauts dirigeants de grands groupes, de grandes sociétés, de grandes entreprises, évoluant dans les secteurs de l’industrie, des infrastructures, de l’énergie, de l’eau et du numérique, des secteurs vitaux pouvant apporter un plus dans le développement de l’économie togolaise.  De tous ces entretiens, un seul point commun se dégage. Tous sont unanimes à reconnaitre « l’attractivité du Togo, et surtout le dynamisme du président togolais dans sa volonté manifeste de transformer son pays de fond en comble sur le plan économique et social et d’en faire un hub logistique ».

C’est d’ailleurs ce qui a poussé  ces interlocuteurs du Président Faure Gnassingbé à venir « investir et faire des affaires au Togo pour certains, et pour d’autres d’augmenter la taille de leurs investissements comme le précise Alexandre Vilgrain, président du Conseil français des investisseurs en Afrique(CIAN) »

Daniel A. & JB Bawéla

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *