CONFLIT MARITIME ENTRE LE TOGO ET LE GHANA : Et un 8ème round des négociations… vers une solution durable

Photo de famille des acteurs présents à la rencontre de mercredi 28 juillet dernier, à Lomé.

Le différend entre le Togo et le Ghana au sujet de la frontière maritime commune, est en passe de trouver une solution durable. Les acteurs impliqués dans la résolution de cette crise étaient réunis le 28 juillet dernier à Lomé, afin de consolider les avancés enregistrés lors des précédentes rencontres.

C’est le ministre togolais de l’Economie maritime, Kokou Edem Téngué, qui a ouvert les travaux de ce huitième round de négociations destiné à poursuivre la réflexion sur la démarcation de la ligne de la frontière maritime entre les deux pays.

Après avoir reçu une proposition de ligne de démarcation du voisin ghanéen, le Togo devrait l’examinée afin de faire une contre-proposition, a confié le ministre-Conseiller du Président de la République pour la Mer, Stanislas Baba.

Ainsi, il s’est agi, au cours des travaux, de s’accorder sur les derniers détails relatifs à la démarcation de la frontière maritime entre les deux pays, ceci après l’adoption des derniers acquis tels la localisation du Pilier S1, première borne frontière terrestre.

Rendez-vous historique, « un défi que nous devons relever ensemble, un pari que nous avons l’obligation de gagner », selon le ministre Edem Kokou Tengué.

Pour le ministre-conseiller Stanislas Baba, « le Togo souhaite un tracé définitif des frontières maritimes (…) de nos deux pays qui s’entendent si bien. Ça veut dire que pour autant que cela sera possible, nous voudrions éviter des arrangements provisoires…».

Notons que l’ambition est de parvenir à des résultats tangibles d’ici novembre, et avancer sereinement vers une délimitation définitive de cette frontière maritime entre le Togo et le Ghana.

JPB

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *