LE PAM AUX COTES DE L’EXÉCUTIF TOGOLAIS : Le renforcement de la protection sociale et des filets sociaux à l’ordre du jour

Tête-à-tête entre Aboubacar Koisha (g), et le PM Tomégah-Dogbé (dt) hier mardi 31 août à Lomé.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) dispose depuis janvier 2021 d’un nouveau bureau au Togo. Il est administré par Aboubacar Koisha, Directeur-pays et Représentant-résident de l’organisation onusienne au Togo. Comme il est de coutume avant tout démarrage des activités, Aboubacar Koisha a décliné, aux autorités togolaises, les principaux volets de l’action de son institution aux côtés du gouvernement togolais, ceci à travers un plan intérimaire provisoire pour 2021-2022.

Aboubacar Koisha, directeur-pays et Représentant-résident du PAM au Togo.

Hier mardi 31 août, la Cheffe du gouvernement togolais, Mme Victoire Tomégah-Dogbé, a échangé avec le nouveau directeur-pays et Représentant-résident du Programme alimentaire mondial (PAM), Aboubacar Koisha. Au menu des échanges, les activités du nouveau bureau du PAM ouvert au Togo début 2021, décliné en volets d’actions ou plan intérimaire provisoire pour la biennale 2021-2022, essentiellement tourné vers un renforcement de la protection sociale et des filets sociaux.

Trois actions prioritaires sont mises en exergue, notamment l’appui aux populations en « situation difficile » du fait de la crise sanitaire ; la résilience du silence système alimentaire ; et la poursuite des activités logistiques via le Port et l’aéroport de Lomé.

Environ « 170.000 Togolais qui sont dans les situations difficiles causées par la crise sanitaire et les chocs climatiques » vont bénéficier d’un appui du PAM. « À travers ce volet, nous allons assister avec l’équipe alimentaire 20.000 personnes, et 150.000 personnes avec le transfert monétaire », a indiqué Aboubacar Koisha. L’autre volet de l’assistance va consister en la résilience du système alimentaire, via le « renforcement des capacités des producteurs sur toute la chaîne de valeurs ».

Et enfin, la poursuite des activités logistiques régionale à partir du hub logistique de Lomé. Rien qu’en 2020, plus de de 100.000 tonnes de produits alimentaires ont d’ailleurs transité par le PAL, à destination du Sahel et de pays du Golfe de Guinée. Il ne faut également pas oublier les « vols humanitaires et le matériel de protection contre la Covid-19 », via l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé.

Rappelons que le PAM est créé en 1961 avec pour siège à Rome en Italie. C’est la branche alimentaire de l’INU qui lutte contre la faim dans le monde via une assistance alimentaire dans les situations d’urgence. Depuis 2005, cette organisation intervient sur le sol togolais depuis sa Représentation résidente du Bénin voisin.

JPB

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *