ASSEMBLÉE NATIONALE : Retour des classes pour les élus… 13 projets de loi déjà sur la table et 10 autres à examiner

Les élus du peuple retrouvent leur siège après deux mois...

Conformément aux dispositions de l’article 55, alinéa 3 de la Constitution togolaise, les députés de la VIème législature ont effectué, mardi 07 septembre dernier, leur rentrée solennelle comptant pour la deuxième session ordinaire de l’année 2021. Au menu de cette rentrée, les rapports d’étude de 13 projets de lois déposés sur la table de la présidente, et 10 autres projets de loi affecté à des commissions pour examen. Cette session dite ‘’budgétaire’’, sera essentiellement consacrée à l’examen et le vote de la loi de finances, exercice 2022.

C’est le retour au siège de l’hémicycle des députés après deux mois d’intersession au cours de laquelle la proximité avec les populations a été vivante et enrichissante. Au menu de cette seconde session ordinaire de l’année en cours, treize (13) projets de loi dont les rapports ont été déposés sur la table de la présidence de l’hémicycle, et dix (10) autres projets de loi affectés à des commissions pour examen.

Selon la vice-présidente de l’Assemblée nationale, Ibrahima Mémounatou qui a présidé la cérémonie, cette session s’ouvre dans un « contexte mondial où tous les pays luttent contre la vague la plus grave du Corona virus que nous ayons connue jusqu’ici », et « comme partout, notre pays le Togo est, ces derniers jours,  confronté à de nouvelles contaminations ». Elle a, au nom de la Représentation nationale, rendu « un hommage mérité » au Président de la République, « pour les mesures les plus opérantes prises dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire afin de renforcer la résilience des populations et relancer l’économie nationale », et se réjouit  « des nouvelles dispositions sociales prises notamment la gratuité des frais d’inscription et de scolarité dans les écoles publiques à travers tout le pays pour l’année scolaire 2021-2022 et la prise en charge de la tranche sociale des factures d’eau et d’électricité pour le mois d’août 2021 ».

Mme Ibrahima Mémounatou a, pour finir, invité ses collègues à « explorer des pistes pour doter notre pays d’un budget visant prioritairement à lutter contre la COVID tout en soutenant la relance de l’économie et la création de plus d’emplois, gage de la prospérité pour les Togolaises et les Togolais », ceci avec pour objectif à la fois « de répondre aux besoins urgents d’aujourd’hui et de bâtir la cité à long terme ».

JPB

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *