PUTSCH : Salve de  »vomissures » sur la Guinée et mutisme sur l’Afghanistan

En Guinée, la junte est bien accueillie, alors que les populations afghanes, crient au secours...

Après la ‘’libération’’ de la Guinée du variant ALPHA dit Condé, la communauté internationale, notamment la confrérie de la CEDEAO, est montée au créneau pour dénoncer avec la dernière rigueur une ‘’violation’’ de la charte de l’institution. Les Nations-Unies via son Secrétaire général Antonio Guterres demande purement et simplement un retour à l’ordre constitutionnel. Paradoxalement, ces réactions se font désirer quand il s’est agi de la prise de pouvoir par les armes, avec des morts à l’appui, des Talibans en Afghanistan.

Les militaires guinéens de l’unité des forces spéciales, s’illustrent élégamment sur la scène politique, au lendemain du putsch contre Alpha Condé. Justifiant leur coup de force par la volonté de mettre fin à la situation de non droit et les dérives autoritaires du régime déchu, les putschistes  semblent véritablement ouvrer pour l’avènement d’un ordre nouveau marqué par le retour des réflexes démocratiques et la bonne gouvernance. C’est donc logiquement que les populations guinéennes exultent face à ce qu’elles ont appelé ‘’une action salutaire’’ du Rambo guinéen, j’ai nommé Lt-col Mamady Doumbouya et sa soldatesque. La junte s’est même offerte un bain de foule après sa première réunion avec les dignitaires de l’ancien régime pour impulser une nouvelle dynamique au pays…

Contre toute attente, la ‘’ligue de chefs d’Etat de l’Afrique de l’Ouest’’, pardon les leaders politiques de l’Afrique Subsaharienne, la CEDEAO, ont, après une réunion de crise, émis des sanctions politiques à l’endroit de la Guinée. Une mission de l’instance sous régionale était à Conakry, ce jour, pour s’enquérir des intentions des ‘’nouveaux dirigeants’’ de la Guinée et demander la libération d’un de leur membre, le président Alpha Condé.

Mais entre ‘’tordre le coup à une règle’’, sans casser les œufs (pas de mort quoi…) pour libérer tous les acteurs politiques et militants de l’opposition embastillés  pour avoir exprimé leur refus  de voir la constitution être toilettée pour permettre un troisième mandat à Alpha Condé, et laisser faire celui qui faisait la promotion de son troisième mandat avec menaces, gabegies, terreur…lequel est meilleur ? Passons !

Mais pourquoi, cette même communauté internationale est muette quand les talibans ont chassé, à coup de gaz lacrymogènes et des vagues de morts, un président élu démocratiquement élu en Afghanistan, sans oublier les milliers de déplacés qui parcours encore le monde ? En ce moment, des milliers de femmes afghanes sont menacées et des hommes violentés pour moins que rien dans ce pays d’Asie du sud. Mais aucune puissance de lève le ton pour faire entendre raison à ces ‘’barbares’’ qui ont pris le pouvoir par les armes.

Mais est-il que le putsch en Guinée s’est déroulé sans casser des œufs. Aucun cheveu de l’autocrate n’a été touché. «… Il va bien ! », selon Jean Kassi Brou, de la Commission de la CEDEAO. Bref, les ‘’putschistes modernes’’ se sont refusés de trainer l’honneur de leur ex président, le Prof Alpha Condé et ses ouailles,  dans la boue. Une attitude qui mérite d’être relevée pour montrer à leurs confrères qu’ils ne sont pas de ‘’sales brutaux’’ à gâchette facile…hahaha. Certains de leurs frères d’armes dans d’autres pays (chuuuu…) ont l’habitude de tirer en l’air pour qu’il ait des blessés et des morts par terre koi.

Et dire que ce variant ALPHA là, c’est quelqu’un qui a galéré dans l’opposition des décennies durant, vantant ses qualités de bon gestionnaires, et panafricanistes, de gnagnagnaa gnagnagna… Il n’a suffi qu’il pause ses deux fesses sur le fauteuil présidentiel que tous ses beaux discours s’évanouissent… comme dirait l’autre, « la force d’un homme, c’est comme la pluie. Quelque fois, elle est forte, mais après on cherche une goute même on ne voit pas ».

Mais entre nous, entre la Guinée et l’Afghanistan, c’est où c’est plus urgent? Une population qui exulte (Guinée) ou qui crie vie les actes de terreur au quotidien (Afghanistan)…

Corga

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *