VCOVID-19/FACE AUX PICS DE CONTAMINATIONS : Le Gouvernement durcit le ton à compter de ce jour

C’était prévisible. C’est désormais acté ! Face aux vagues de contaminations sans cesse croissantes au coronavirus et dans l’optique d’inverser les tendances, le Gouvernement a décidé de tourner le vice. A compter de ce 10 septembre, plusieurs restrictions sont imposées aux populations entre autre la fermeture des lieux de cultes, l’interdiction des manifestations publiques, notamment les mariages, les regroupements politiques, et les activités sportives….

Déjà mardi dernier, la Cheffe du gouvernement avait convoqué une réunion de crise inclusive qui avait réuni les acteurs impliqués dans la gestion de la riposte, des membres du Gouvernement, du Conseil scientifique, des préfets, des maires, des leaders religieux, les autorités traditionnelles et des forces de l’ordre et de sécurité. Cette réunion avait pour objectif  de de présenter la situation de la pandémie à la Covid-19 dans le pays, et « penser aux mesures fortes à prendre pour freiner l’évolution de la pandémie ». Et pour cause, ces dernières semaines le pays a connu des vagues de contaminations au coronavirus qui ne cessent de battre les records.

Dans l’optique de provoquer une « cassure de la courbe épidémique pour faire diminuer le nombre de cas observé actuellement et booster aussi la campagne de vaccination en cours dans le pays ». Ces mesures devront durer entre « deux et trois semaines », le gouvernement  a pris un certain nombre de mesures.

A partir de ce vendredi 10 septembre, il est fait :

interdiction de toutes manifestations culturelles, sportives et politiques pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021

– interdiction de toutes les célébrations de mariages civils, religieux et traditionnels, pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021

– fermeture de tous les lieux de culte pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021

– interdiction des funérailles

– demande d’autorisation auprès du préfet pour les cérémonies d’enterrement (15 personnes au maximum)

– fermeture des grands bars, des discothèques et boîtes de nuit. La liste des bars concernés fera l’objet d’un arrêté du ministre chargé des loisirs 

– interdiction des ateliers et des réunions physiques pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021. Les administrations sont invitées à privilégier les réunions virtuelles, le cas échéant, assujettir l’accès à la présentation d’une preuve de vaccination

– présentation d’une preuve de vaccination pour accéder aux bâtiments administratifs.

A cet effet, il est demandé aux acteurs notamment des transports, de l’artisanat, du commerce, et bien d’autres encore, de poursuivre les campagnes de sensibilisation en vue de faire respecter ces mesures additionnelles édictées par le gouvernement.

Quant à la durée de ces mesures, l’exécutif note qu’un « ajustement des mesures sera fait selon l’impact de leur respect sur la courbe ascendante de la pandémie ».

Notons qu’à la date du 09 septembre, le Togo enregistre 246 nouvelles contaminations portant le nombre total de cas positifs à 23.264, pour 216 guéris (le nombre total de patients guéris de covid-19 à 18.241). L’on déplore 203 victimes du coronavirus. Le nombre de cas actifs est de 4820.

Bawéla

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *