CLAP DE FIN DU 4EME SOMMET MONDIAL DES FILLES : « Nous vivons dans un monde d’infinies possibilités, je vous fais confiance, car vous êtes la ‘’génération égalité’’» a souligné Yawa Tsègan

Mme Yawa Tsègan remettant un certificat de participation...

Les rideaux sont tombés, hier vendredi 22 octobre à Lomé, sur la quatrième édition du Sommet mondial des Filles pour la promotion de l’égalité, sur une note de satisfaction et d’engagement pour un monde plus égalitaire. Ce rendez-vous de Lomé organisé par Plan International, dans la suite de la Journée internationale de la Fille célébrée le 11 octobre, s’est tenu en format hybride (virtuel et présentiel). Un seul objectif était poursuivi, notamment dynamiser un mouvement mondial en faveur des droits des filles.

Photo de famille des participants…

Premier du genre sur le continent, le 4ème Sommet Mondial des Filles, rendez-vous mondial en faveur de l’égalité, de l’équité et du développement du potentiel de la jeune fille, a tenu toutes ses promesses. Les participants estimés à quelques 5000 personnes de plus de 50 pays (en présentiel et en ligne) ont pris une part active, durant deux jours (21 au 22 octobre) aux 12 sessions ayant meublé les travaux de ces assises de Lomé. Ils ont bénéficié de l’expérience de vaillantes dames d’Afrique, notamment de Mme Sika Kaboré, Première dame du Burkina Faso, de Mme Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale togolaise, et diverses personnalités du monde des organisations de la société civile africaine.

Au sortir de ces assises de Lomé, d’importants engagements ont été pris au titre des recommandations dans l’optique de permettre à la jeune fille d’interagir et de décider des changements profonds qu’elle souhaiterait dans son environnement. Il s’agit entre autre de la mise en place de la chaîne de protection contre toutes les formes de violences à l’égard des filles et des jeunes femmes, l’harmonisation des textes de lois et leur mise en œuvre effective à tous les niveaux, l’écoute, l’implication et la prise en compte des actions des structures de jeunes, la mise à disposition des services sanitaires adaptés, l’implication des filles dans la mise en place du parlement des jeunes, … Une feuille de route est même soumise aux dirigeants politiques en vue de l’internalisation de ces recommandations.

« Nous partons d’ici le cœur rempli d’engagement en faveur d’un monde égalitaire plus juste en faveur des filles », s’est exclamée la Directrice pays de Plan International Togo, Mme Awa Faly Ba, avant d’indiqué que « tous ceux qui sont dans cette salle et tous ceux et celles qui sont en ligne ne sont motivés par une seule chose ; une société juste, une société sereine, une société apaisée dans laquelle toutes les filles du nord au sud, de l’est à l’ouest ont le droit et l’accès à l’éducation, au leadership, aux décisions qui leur concernent et enfin à l’épanouissement ».

L’organisation de ce grand rendez-vous avec l’histoire en terre togolaise, est « un signe de reconnaissance et d’encouragement pour les efforts consentis et les progrès réalisés en faveur des droits des femmes et des filles dans notre pays », a indiqué, à l’ouverture, la Présidente de l’Assemblée nationale togolaise, Mme Yawa Tsègan, qui a présidée l’événement.

Tout en invitant ses jeunes sœurs à montrer qu’elles ont « la capacité et la force pour occuper les espaces qui se libèrent progressivement » pour elles, Mme Yawa Tsègan les convie cependant à avoir les pieds sur terre car, « il est important de prendre en compte les valeurs de nos sociétés pour ne pas faire de cette lutte une défiance ou une réclamation frontale ». Elle s’est réjouie de la « persévérance » et de « volonté affichée de réussir » des participantes.

« Les conclusions auxquelles les travaux ont abouti, les diverses propositions et recommandations recueillies nécessitent la mise en place d’un mécanisme de concertation efficace, dans la continuité de ce sommet, en vue de faire le suivi de leur mise en œuvre. Le Togo, avec détermination et perspicacité, poursuivra les efforts entrepris, dans cette dynamique renouvelée pour l’équité et l’égalité de genre, toujours sous le leadership du Président de la République, dont la volonté politique demeure constante…», a soutenu Mme Tsègan.

JPB

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *