TOGO / PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT : 100% de droits de douanes accordés sur l’importation des motocycles électroniques

Motocycle électrique...

De la réduction des émissions à effet de serre en passant par des projets de reboisement, le pays du président Faure Gnassingbé tient le bon bout. Dans le but de faire du Togo un pays sain, avec de moins en moins de pollution et respectueux des normes environnementales, visant à l’atteinte des Objectifs du développement durable (ODD) en lien avec l’environnement, le gouvernement togolais a mis en place toute une batterie actions. Notamment l’abattement de 100% accordé sur les droits de douanes, sur l’importation et la vente des motocycles électroniques neufs au Togo pour encourager le renouvellement du parc automobile et la transition vers les véhicules électroniques.

A travers des programmes crédibles, le pays s’engage à protéger mère nature. En 2021, le Togo a réduit, de dix pourcent, les émissions de gaz à effet de serre, soit de 27,57% en 2020 à 17,51%.

Cet exploit est réalisé grâce à la politique de la protection de l’environnement et de la couche d’ozone implémentée par le chef de l’État togolais à travers des stratégies globales d’atténuation, d’adaptation et de réduction des risques de catastrophes ; la promotion des énergies renouvelables à travers l’initiative d’électrification rurale à base des kits solaires individuels et la mise en service des centrales solaires. Une centrale photovoltaïque, la plus grande de la sous-région avec une capacité de 50 MW, a été érigée à Blitta, au centre du pays. Une autre, Kékéli Efficient Power, trône dans la capitale, Lomé sans compter les multiples autres projets électriques que connait le pays.

Outre ces projets, conformément aux promesses faites par le Togo à Glasgow lors de la Cop 26, des changements sont constatés sur le terrain afin de réduire les émissions de gaz dans le domaine du transport. D’ici 2025, 3% des véhicules en circulation devraient être électriques. D’ailleurs, l’Etat a accordé dans la loi de finances, exercice 2022, un nouvel abattement de 100% sur les droits de douane, sur l’importation et la vente des motocycles électroniques neufs au Togo pour encourager le renouvellement du parc automobile et la transition vers les véhicules électroniques.

En dépit de ces avancées, beaucoup de défis restent à relever.

Il s’agit des actions entreprises en faveur de l’environnement comme l’aménagement du centre d’enfouissement technique d’Aképé, la gestion des sachets plastiques et l’érosion côtière avec le projet Waca Resip. Comme ambitions à l’horizon 2030, les pouvoirs publics veulent porter à 100% le taux d’électrification sur le territoire, déployer plus de 300 mini-grids, soit une capacité installée de 09 MW, électrifier 555 000 ménages avec des kits solaires, soit jusqu’à 85 MW de capacité de génération solaire installée. Un autre objectif prioritaire est de mettre en terre un milliard de plants. Et les autorités sont à pied d’œuvre pour apporter des réponses fiables à tous ces défis pour le bonheur et le bien-être de la population.

Ampiaba A. (In CHRONIQUE DELA SEMAINE n°644 du jeudi 31 mars 2022)

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *