LE MALI TENTE DE DESSERRER L’ÉTAU DES SANCTIONS DE LA CEDEAO : Le président Faure Gnassingbé sollicité

L'émissaire malien reçu par le Chef de l'Etat Faure. Gnassingbé (dt).

Au terme d’une visite de travail de deux jours au Togo, la délégation ministérielle du gouvernement malien conduite par son ministre des affaires étrangères, a été reçue en audience par le président de la République Son Excellence Faure Gnassingbé hier mercredi 4 mai 2022 à Lomé. Elle était porteuse d’un message du président de la transition, Col Assimi Goïta. Ce dernier exprime d’une part les remerciements du gouvernement malien au Togo pour son élan de solidarité active et d’autre part solliciter d’avantage l’implication du président Faure Gnassingbé pour un dénouement heureux du processus de la transition actuellement en cours pour le bonheur du peuple malien.

Cette visite qui illustre l’excellente qualité des relations d’amitié et de coopération existant entre le Togo et le Mali, a permis à la délégation malienne d’échanger avec les membres du gouvernement togolais sur des questions d’intérêt commun d’ordre bilatéral et régional.

Au plan bilatéral, elles se sont félicitée de la qualité des relations qui unissent leurs deux pays et ont réaffirmé leur volonté commune de les raffermir davantage, notamment aux plans politique économique et sécuritaire dans un environnement régional et interrégional marqué par l’intensification des menaces et défis sécuritaires.

La délégation malienne a saisi l’occasion pour réitérer les remerciements du gouvernement malien au Togo pour son élan de solidarité active et son soutien constructif depuis le début de la Transition.

Le chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop a ainsi demandé au Togo de soutenir l’effort de dialogue du gouvernement malien avec l’ensemble de la communauté internationale et de prendre des initiatives de facilitation et/ou missions de bons offices pour mobiliser à nouveau les acteurs régionaux et internationaux autour de la Transition dont la visée essentielle demeure l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles et le retour à l’ordre constitutionnel.

A son tour, le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey a réaffirmé la constante disponibilité du gouvernement togolais à accompagner le Mali aux plans politique et sécuritaire en vue de la restauration de l’ordre constitutionnel, de la paix, de la stabilité et de l’intégrité de son territoire.

« Seul un dialogue permanent et constructif avec les autorités de la transition malienne créera les conditions d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel et d’efficacité de la lutte contre le terrorisme », a-t-il dit.

Au plan économique, les deux parties ont souligné les liens de dépendance et d’interdépendance entre leurs économies respectives dans un contexte économique mondial difficile et relevé la nécessité d’œuvrer à la construction d’un consensus avec la CEDEAO devant conduire à la levée des sanctions économiques qui affectent les populations.

Abordant les questions régionales et multilatérales, les deux délégations ont pris note du communiqué final du dernier Sommet extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO sur la situation au Mali, en Guinée et au Burkina Faso, tenu le 25 mars 2022 à Accra, au Ghana.

Elles ont salué l’appel lancé par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement aux Etats membres de l’institution régionale et à la Commission de continuer à soutenir les autorités de transition malienne dans leurs efforts de sécurisation du pays.

Rappelons que la délégation malienne était composée d’Abdoulaye Diop, ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, d’Alfousseyni Sanou, ministre de l’économie et des finances et de Dembéle Madina Sissoko ministre des transports et des infrastructures. La partie togolaise est constituée par Prof. Robert Dussey, ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, Sani Yaya, ministre de l’économie et des finances, Affoh Atcha-Dédji, ministre des transports routiers, aériens et ferroviaires et Kokou Edem Tengue, ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière.

Daniel A. (In CHRONIQUE DE LA SEMAINE n°469 du 05 Mai 2022)

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *