ALERTE : Une nouvelle forme d’arnaque en cours dans les villages et hameaux du septentrion

Un village du septentrion...

« Inscrivez-vous à 5.000 FCFA (ou 8.000 FCFA) pour bénéficier de l’aide étrangère, notamment des vivres et des fournitures scolaires pour vos enfants ». C’est le message que font circuler, dans les villages et hameaux de l’intérieur du pays, certains individus mal intentionnés.

Selon nos sources, un message bien organisé est diffusé, par des individus bien organisés, au sein de la population faisant état de ce que : « Il y a des Blancs fortunés qui sont décédés laissant des héritages. Et leurs enfants souhaiteraient aider les Africains. Tous ceux qui souhaitent être aidés, n’ont qu’à venir s’inscrire contre une somme (entre 5.000F et 8.000FCFA) ».

Ainsi, ils promettent des vivres, non vivres et même un peu d’argent chaque mois, aux pauvres populations, et une fois le nombre d’inscrits est conséquent, ce groupe d’individus passe à un autre village…

Vraisemblablement, ce groupe d’individus est dans la ville d’Anié, après avoir quitté les villages de la région des Plateaux.

Après plusieurs recoupements, nos sources indiquent qu’il s’agit purement et simplement d’une tentative d’escroquerie car, ces individus ne reviennent jamais laissant les pauvres populations dans l’émoi.  C’est de l’arnaque organisée, souligne une source.

Nous invitons les concitoyens à la vigilance et à la retenue face à ce genre d’œuvres de bienfaisances. Il serait alors top facile de confondre les actions des ONGs et association caritatives à des groupes d’individus qui, prétendument, seraient des émissaires de quelconques Blancs que ce soit. De telles initiatives, si elles existent, devraient être connues des autorités compétentes et traditionnelles, et le circuit de communication serait bien ficelé.

Vigilance, vigilance !!!

Marcelle Kodja

 @macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *