0 4 minutes 3 mois

Pour promouvoir la paix et le bon voisinage entre le Ghana et le Togo, une commission technique de délimitation des frontières maritimes entre les deux Etats est initié depuis 2018.C’est justement dans l’optique d’aboutir à une entente commune négociée que se tiennent des réunions traditionnelles en alternance dans les deux pays. C’est Lomé la capitale togolaise qui a accueilli les 8 et 9 septembre la 10ème réunion de la commission technique de délimitation des frontières maritimes. 

C’est le ministre de l’économie maritime ,de la pèche et de la protection côtière M. Kokou Edem Tengue qui a clos les travaux de cette 10ème  réunion en présence du ministre conseiller pour la mer du président de la République, M.Stanislas Baba ,du préfet maritime, Col Néyo Takougnadi, de M. Dammipi Noupokou, et du coordonnateur national des frontières du Ghana le General de Division Emmanuel W.Kotia.

Cette réunion  connait de nouveaux défis avec une nouvelle ligne frontière proposée par la partie Ghanéenne. L’objectif principal de cette nouvelle ligne selon un communiqué de fin de réunion tient compte de la nécessité avérée des deux parties de permettre au Togo d’avoir un accès à la haute mer tel que convenu par les autorités politiques. Après la présentation de la ligne, la partie togolaise a posé un certain nombre de questions d’éclaircissement d’ordre technique afin de mieux appréhender la proposition de ligne présentée par la partie ghanéenne.

A cette nouvelle proposition, la partie togolaise a sollicité et obtenu un délai supplémentaire pour analyser les implications de cette nouvelle ligne sur tous les plans.

Le ministre Kokou Tengue a, dans son discours de clôture, exprimé toute sa satisfaction pour l’ambiance cordiale et fraternelle qui a caractérisé toujours les travaux en dépit des enjeux très importants de ces négociations pour le Togo et le Ghana.

Le General Kotia coordinateur de la Commission de la frontière du Ghana, a témoigné sa profonde gratitude à l’endroit du gouvernement togolais pour l’accueil chaleureux et les marques de courtoisie dont ils ont toujours bénéficié en terre togolaise .Il a signifié que les deux parties sont en passe de marquer une légende historique au monde vu les pas de géants que le Togo et le Ghana sont en train de franchir dans la concrétisation pacifique de leurs frontières maritimes.

Le préfet Takougnandi recevant un présent

Les deux parties ont convenu de l’institutionnalisation d’une patrouille conjointe entre les marines nationales des deux Etats après la signature de l’accord .Ils ont, en outre, convenu de maintenir le sous-comité technique conjoint après la signature de l’accord de délimitation maritime pour le suivi de la mise en œuvre des décisions de l’accord.

La réunion a pris fin avec des présents échangés entre les deux délégations pour matérialiser l’entente cordiale entre les deux Etats. La onzième réunion bilatérale plénière se tiendra à Accra, au Ghana, à une date non élaborée.

Daniel A. (IN CHRONIQUE DE LA SEMAINE n°666 du 15 Septembre 2022)

@macite.info        

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.