0 4 minutes 3 mois

Pas de drapeaux, ni de voitures diplomatiques, les chefs d’État doivent arriver en bus. Telles sont les injonctions du protocole, d’ailleurs envoyées aux ambassades des pays invités aux obsèques de la Reine Elizabeth II qui auront lieu le 19 septembre prochain.

Environ deux mille invités, dont des chefs d’État, des membres de maisons royales et des représentants du gouvernement, sont attendus aux funérailles nationales en l’honneur de la reine Elizabeth qui auront lieu le lundi 19 septembre à l’abbaye de Westminster.

Comme dans tout événement exclusif, un seul représentant par État invité sera autorisé à y assister, comme établi par le Bureau des affaires étrangères, du Commonwealth et du développement (FCDO), qui a envoyé le protocole officiel de l’événement aux ambassades des pays invités.

La cérémonie aura lieu à 11h00 heure de Londres (5h00 au Mexique et en Colombie, 7h00 en Argentine et au Chili, 3h00 à Los Angeles).

La cérémonie se terminera par deux minutes de silence qui seront célébrées conjointement dans tout le pays. La monarque sera enterrée à côté de son mari, le prince Philip , duc d’Édimbourg, au château de Windsor.

Quel est le protocole à suivre ?

Bien que les chefs d’État et les membres de la royauté utilisent sûrement les voitures officielles de leurs gouvernements pour leurs transferts à Londres, celles-ci sont interdites pour rejoindre l’abbaye de Westminster, où repose la dépouille de la reine Elizabeth.

Depuis un endroit à l’ouest de Londres, ils doivent monter dans l’un des bus aménagés pour leur transfert, qui sera escorté par la garde royale.

Conformément au protocole, le roi Charles III organisera une réception pour tous les dirigeants étrangers au palais de Buckingham dans la soirée du dimanche 18 septembre.

Les chefs d’État pourront assister aux funérailles de la reine et signer le livre de condoléances à Lancaster House. Ils pourront rendre hommage à la reine mais ils ne disposeront que de trois minutes maximum. Ces moments seront enregistrés pour les médias.

En outre, il est interdit d’arborer les drapeaux de tout pays dans les aéroports à l’arrivée ou au départ des représentants de l’État.

Après les funérailles, les dirigeants étrangers seront escortés à pied jusqu’à Dean’s Yard pour une réception organisée par le ministre des Affaires étrangères James Cleverly.

Après les cérémonies, les dirigeants reviendront en bus dans l’ouest de Londres pour récupérer leurs voitures.

Source : @Onvoitout

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, l’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.