0 4 minutes 3 mois

Même si la circulation est toujours critique à certains endroits de la ville de Lomé aux heures de pointe, la situation est de loin, bien meilleure que celle que les usagers de la route et les populations vivaient il y a cela quelques années, dans la capitale Lomé.

Le Gouvernement y a mis un point d’honneur de résoudre ce problème avec la construction et la réhabilitation des infrastructures pour réduire la congestion de la circulation et rassurent les populations.

C’est ainsi qu’en début d’année 2022, les autorités ont annoncé la reconstruction de la route Adidogomé-Ségbé, longue de 10 kilomètres.

En 08 mois, cette voie qui était dans un état de dégradation avancée, a été entièrement refaite et rendue accessible à des milliers d’usagers qui la pratiquent dorénavant chaque jour. Plus de plaintes, plus d’appel incessant au Gouvernement, plus d’aigreur. Chaque matin, on peut voir les usagers de ce tronçon pratiquer la chaussée avec plaisir.

Il en est de même aujourd’hui de la route Todman-Zanguéra (15 kilomètres), et même au-delà. Elle fait partie d’un grand investissement de 214 milliards de francs CFA et englobe plusieurs autres travaux en cours d’exécution. Comme on peut le constater, Lomé est touchée par un vaste programme d’investissement routier, notamment la route Lomé-Aného. D’un côté, figure la mise en place de 02 chaussées avec 02 voies entre Avepozo et Togokomé (10 km) pour un coût de 13,2 milliards de francs CFA ; et de l’autre, Togokomé-Aného (20 km) d’un investissement de 34,3 milliards de francs.

Pour contenir les milliers de déplacements enregistrés chaque jour, le gouvernement veut développer le transport urbain de masse. A cet effet, il a acquis 22 bus en janvier 2022 pour renforcer le parc de la Société des transports de Lomé (Sotral). La Sotral compte plus d’une centaine de bus, exploite une vingtaine de lignes d’une centaine de quartiers de Lomé. Ses usagers quotidiens se comptent par plusieurs milliers. Il est annoncé l’acquisition et le déploiement de 150 bus à l’horizon 2025 pour renforcer les acquis et la sécurité des populations.

Il faut souligner que les autres régions du pays ne sont pas oubliées. Elles bénéficient toutes autant d’une attention particulière des autorités publiques. Des projets sont en train d’y être réalisés car l’ambition du gouvernement à la fin de l’année 2022 est de revêtir plus de routes du réseau national et réduire le nombre de routes délabrées de 49% à 40%.

In LE MEDIUM n°0519 du 20 au 26 Septembre 2022

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.