0 8 minutes 2 mois

Les rentrées scolaires mouvementées sur fond de crises ne sont que de mauvais souvenir au Togo. Depuis quelques années les Togolais ne s’inquiètent plus des incertitudes et des crises qui naissaient par le passé entre enseignants et le gouvernement  à la veille de presque chaque rentrée scolaire. Pour cette rentrée scolaire 2022-2023, les élèves du primaire, secondaire et du technique ont  repris les chemins des classes lundi dernier une fois encore dans la sérénité et dans la paix sur toute l’étendue du territoire national. Ceci grâce à la bonne volonté manifeste, aux mesures fortes et concrètes de l’exécutif togolais.

Le lundi 26 septembre dernier, une semaine après la rentrée administrative et pédagogique, plus de trois millions d’élèves des premier, deuxième et troisième degrés de l’enseignement général et de l’enseignement technique  ont fait dans la quiétude totale leur rentrée académique au Togo.

Dans le souci de pérenniser l’accalmie  qui règne depuis quelques années dans le secteur éducatif, surtout au cours des rentrées scolaires, le gouvernement togolais sous le leadership du président Faure Gnassingbé, a pris en amont une certaine disposition visant non seulement une reprise effective et apaisée des cours mais aussi une année académique sans crise, notamment :

– le maintien du dialogue social entre gouvernants et le secteur éducatif ;

– la mise en exécution de la rigueur de la loi contre les grèves illégales;

– l’application des sanctions contre la voyoucratie et la délinquance des apprenants;

– l’interdiction et punition des actes antipédagogiques  et d’indisciplines;

– le plafonnement des prix des articles scolaires ;

– règlementation de la liste des fournitures nécessaires à tous les niveaux;

– la réalisation des nouvelles infrastructures scolaires ;

– 9107 nouveaux établissements ouverts;

– recrutement des enseignants;

– le transfert monétaire aux parents d’élèves très vulnérables, etc.

C’est donc confiant dans les effets tangibles  de cette batterie de mesures mises en œuvre qu’à la veille de la rentrée, le numéro un togolais, a souhaité à tous les élèves togolais un bon retour à l’école en  indiquant que les réformes du secteur se poursuivront avec pour objectif d’assurer un enseignement de qualité à la jeunesse, relève de demain. A en croire le président de la République, le maintien du dialogue social dans le secteur, en vue d’assurer une sérénité de bon aloi tout au long de l’année scolaire, apparaît  comme une priorité au service de laquelle de nombreuses évolutions ont été enregistrées.

Ainsi, outre la construction d’infrastructures et la hausse des dotations en manuels scolaires, cette rentrée est notamment marquée par le renforcement sensible des ressources humaines, avec le recrutement de plus de 3.500 nouveaux enseignants immédiatement déployés, soit un accroissement de 10% des effectifs.

Par ailleurs, les dix mesures présidentielles de soutien au pouvoir d’achat, prises il y a quelques jours, bénéficieront à de nombreux parents d’élèves, en sus de la suppression des frais de scolarité à tous les niveaux dans l’enseignement public et de la gratuité des inscriptions aux examens.

Somme toute, cette reprise des classes, qui intervient dans un contexte économique mondial d’inflation généralisée, est marquée au Togo par la combinaison de plusieurs allègements destinés à soulager les parents d’élèves et des mesures de renforcement du système éducatif pour des performances accrues.  Suivant les orientations du chef de l’État, Faure Essozimna Gnassingbé, les différentes parties prenantes doivent entretenir un dialogue empreint d’écoute mutuelle, de modération et de sens de responsabilité pour une année scolaire réussie.

De son côté, la patronne de la primature, Mme Victoire Tomégah-Dogbé accompagnée des membres du gouvernement a sillonné certains établissements scolaires publics et privés du grand Lomé tôt le matin du 26 septembre dernier pour  s’assurer de la rentrée des classes 2022-2023.  A  l’EPP Bè Pa de Souza dans la Commune Golfe 1ou elle a  constaté son effectivité en présence du maire Joseph Gomado, elle a invité le personnel enseignant à promouvoir une éducation inclusive et de qualité et les élèves à la culture de l’excellence.

«  Nous avons passé un message clair du gouvernement aux élèves et au personnel enseignant. Le premier message c’est que nous avons le devoir d’apporter une éducation de qualité à nos enfants et c’est la responsabilité de tous. Sous le leadership du chef de l’Etat, nous avons entrepris des initiatives pour assurer cette éducation de qualité. Ça passe par la construction des infrastructures équipées, connectées et sécurisées…’ », a-t-elle indiqué.

A l’occasion, Prof Dodzi Komla Kokoroko, ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat n’a pas manqué d’appeler à l’engagement de tous les acteurs.

« Autant ici qu’ailleurs, le rapport de suivi des directions régionales de l’éducation est globalement satisfaisant. La rentrée se déroule dans de bonnes conditions et nous entendons en gros trois (3) millions d’élèves. J’en appelle à une école citoyenne, responsable, performante et compétente avec l’encours et le concours de tous les acteurs du secteur de l’éducation », a-t-il lancé.

M. Gomado, a pour sa part rassuré de toutes les mesures  prises pour une rentrée réussie dans la commune Golfe 1.

«  Sur notre territoire, les élèves sont au rendez-vous. A notre niveau nous avons pris toutes les mesures pour assurer une bonne rentrée en faisant un clin d’œil aux élèves démunis et en mettant à leur disposition des kits scolaires. Aujourd’hui que la rentrée est effective, nous avons constaté que les établissements scolaires sont propres et tout est en ordre. Nous implorons les autorités à accompagner à la fois le corps enseignant et les élèves pour que la réussite soit au rendez-vous à la fin d’année », a-t-il déclaré.

Tout ce cocktail de souhaits et de faits rassure et fait dire à plus d’un, sans ambages que le Togo veut tourner résolument le dos à des crises intempestives dans le secteur de l’éducation. Vivement que les uns et les autres puissent mettre tout en œuvre pour une véritable sérénité dans ce monde éducatif.

Daniel A. (In CHRONIQUE DE LA SEMAINE n°668 du 30 Septembre 2022)

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.