0 4 minutes 2 mois

Selon les statistiques de l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED), en juin 2022, la production dans les industries manufacturières, a connu un recul de 11,3%, par rapport au mois de Mai qui, lui a connu une hausse de 7,0%, à cause de la production extractive et manufacturière. 

La chute de l’activité industrielle de 5,7% en glissement annuel, est en lien avec celle observée dans les industries manufacturières (-6,2%), d’électricité et eau (-3,4%) et environnementales (-57,4%), malgré la hausse de l’activité des industries extractives (+14,9).

Au mois de juin, l’activité des industries extractives a enregistré une augmentation de 42,5% par rapport au mois précédent. A en croire l »INSEED, la baisse de 11,3% dans la production manufacturière est due aux contreperformances observées dans la fabrication de produits alimentaires (-10,9%), la fabrication de produits textiles (-4,6%), la fabrication du papier et carton (- 7,6%), la fabrication de produits chimiques (-31,4%), le travail du caoutchouc et du plastique (-2,1) et la métallurgie (-37,6). Les plus fortes hausses proviennent des activités de l’imprimerie et reproduction d’enregistrements (+32,3%), le raffinage pétrolier, cokéfaction (+14,4), la fabrication de produits pharmaceutiques (+13,7%), la fabrication d’ouvrages en métaux (+28,1%) et autres industries manufacturières (+35,8%).

La légère hausse de 6,4% de l’activité dans les industries de production et de distribution d’électricité, de gaz et d’eau en juin, par rapport à un mois plus tôt, fait suite à la hausse observée dans le captage, traitement et distribution d’eau (+8,9%) et la production et distribution d’électricité (+3,8%). 

En une année (juin 2021), l’activité de ces industries affiche une baisse de 3,4%, malgré des bons résultats enregistrés dans la production et distribution d’électricité (+0,1%) et dans le captage, traitement et distribution d’eau (+7,2%). Après le recul observé en mai 2022, on note que l’activité dans les industries environnementales s’est appréciée en juin 2022 par une hausse de (579,5%).

En ce qui concerne l’Indice de prix de production de l’industrie (IPPI), qui mesure l’évolution des prix de transaction des biens et services industriels (biens fabriqués ou transformés et services industriels fournis ou sous traités) des unités industrielles résidentes au Togo, en juin 2022, les prix à la production industrielle ont augmenté de 4,01%, comparé au mois précédent.

En glissement annuel, ces prix ont également augmenté de 14,9%, à cause de la hausse des prix dans les industries extractives (+158,8%), principalement tributaire du renchérissement du prix du phosphate sur le marché international) et dans les industries manufacturières (+6,0%), sous l’effet combiné de la hausse des prix des produits textiles (+23,0%), des produits du raffinage pétrolier (+7,0%), des produits plastiques (+8,8%), des produits de la métallurgie (103,9%) et des produits des   autres industries manufacturières (+23,5%)). 

Sur le seul mois de juin, les prix dans les industries manufacturières ont augmenté de 6,5%.

(In LE MEDIUM n°520 du 04 au 10 Octobre 2022)

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.