0 2 minutes 2 mois

Dans le cadre de la poursuite des actions en vue de l’apaisement dans le secteur de l’éducation, trois responsables du Syndicats des enseignants du Togo (SET) ont remis en liberté provisoire hier 05 octobre, après six mois de détention.

Joseph Toyou, Secrétaire Régional – Maritime du SET, Kossikan Kossi, Secrétaire Régional Adjoint – Maritime du SET, et Ditorga Sambara Bayamina, Secrétaire Régional-Savanes du SET, ont été remis en liberté, hier mercredi 05 octobre, après avoir purgé six mois de détention à la prison civile de Lomé.

Ils été interpelés le 09 avril dernier au lendemain de l’appel à la grève de trois jours de leur syndicat, grève jugée ‘’sauvage’’ par les autorités togolaises.

Au rang des charges qui pèsent contre ces trois enseignants, l’« incitation des élèves et autres personnes à la révolte par des promesses, menaces, ordres ou tout signe de ralliement ».

Cette mise en liberté qui intervient à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, est la preuve de la bonne foi des autorités en charge de l’éducation au Togo. Signal fort de leur volonté de voir une année scolaire 2022-2023 dont les cours ont repris récemment, se dérouler dans le dialogue, la paix et la quiétude.

Notons que dans la foulée, ces enseignants libérés devront se présenter devant le juge déjà lundi prochain dans l’optique de clore ce dossier.

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.