0 3 minutes 4 semaines

La montée de l’extrémisme violent et les récentes attaques terroristes enregistrées à l’extrême nord-Togo, ne laissent indifférentes les populations togolaises qui se mobilisent contre le fléau. Dans la préfecture de la Binah, précisément à Kémérida (au nord-est du pays), les natifs de la localité ont mobilisé leur jeunesse autour d’un tournoi de football afin de faire passer le message de paix et de cohésion sociale…

‘’Tournoi de l’amitié de Kémérida’’, tel est le nom de cette compétition de football qui a permis aux cadres et natifs de la préfecture de la Binah, d’inviter les populations à une union sacrée face aux fléaux de l’heure que sont l’extrémisme violent et le terrorisme.

Lancé depuis le mois d’août dernier, ce tournoi international, placé sous le thème « Fédérer pour une jeunesse résiliente face à l’extrémisme violent », a réuni 24 équipes dont 13 du Bénin voisin et 11 du Togo. Il s’agit, selon les initiateurs de ce tournoi, de créer un espace d’échange, de brassage, et donc, de fraternité, entre les peuples situés le long de la frontière Est du Togo, et renforcer ainsi des liens de solidarité et d’amitié entre les populations de part et d’autre de cette ligne frontalière.

Après plusieurs semaines de compétition, deux équipes (Delta Fc de Kétao et Volcan Fc de Partago du Bénin), ont disputé la finale le 30 octobre dernier à Kémérida. A l’issue de ce match renversant, Delta Fc l’emporte, 3 buts à 2, face à Volcan FC et enlève le trophée mis en jeu. Plusieurs prix ont été offerts aux participants dans une ambiance de fête à la satisfaction des organisateurs de ce tournoi.

Dans la loge officielle, on pouvait noter la présence du préfet de la Binah Abalounorou, du Maire Tatangué Ali de la commune Binah 2, du Chef canton de Kémérida, Aguim Prospère, du Colonel Alex Yotrofei Massina, entre autres.

JPB

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.