0 6 minutes 3 semaines

La 8ème Édition du salon international du textile africain (SITA) s’ouvre demain vendredi 04 novembre à Lomé. Elle est placée sous le thème :  » Industrie du pagne en Afrique : innovation et intelligence collective au service de l’autonomisation des femmes et des jeunes « . Le Salon International du Textile Africain (SITA) est une initiative panafricaine qui vise à promouvoir le développement de l’industrie du textile africain à travers l’organisation de plusieurs activités réunissant régulièrement les acteurs de la filière coton et textile, des artistes, des décideurs, des industriels des chercheurs, etc., venus des pays et des régions d’Afrique pour participer à la création et à la diffusion d’effets vestimentaires et d’habillements africains.

Le SITA, une initiative d’Africains pour les Africains, connaitra pour cette édition plus de 400 participants provenant de 40 pays et offrira l’occasion, du 04 au 06 novembre, de faire la promotion de la consommation du textile local.

Un objectif qui cadre avec les ambitions du Gouvernement togolais de faire du textile, un levier de l’économie togolaise dont la Plateforme Industrielle d’Adétikopé est un acteur essentiel dans la transformation du coton.  « A cet effet, le Togo se saisira du SITA pour conforter et renforcer son rôle d’acteur central du secteur », a dit le ministre de la culture et du tourisme, Pierre Lamadokou.

D’après le programme rendu public, six activités vont principalement marquer la 8ème édition du SITA : La parade internationale des tenues traditionnelles et industrielles africaines ; L’exposition-vente du textile africain ; La conférence internationale ; La formation en e-commerce ; Le défilé de mode grand public ; La nuit du coton.

Selon le comité d’organisation, cette édition va rassembler plus de 400 acteurs du textile de 40 pays africains. Ils feront à cette occasion la promotion de la consommation du textile local.

Déjà, une session de formation sur le e-commerce a eu lieu le Lundi dernier en vue d’inviter tous les acteurs à s’investir pour une appropriation rapide de ces nouveaux paradigmes du commerce. La session de formation portait sur le thème : « Maitriser les technologies innovantes du e-commerce pour accroitre ses performances commerciales », assurée par M. Narcisse DANON, CEO Founder Of Danon’s Group SA & Mun Group, Expert des nouvelles technologies et fondateur de la plateforme panafricaine de e-commerce.

« La formation est le moyen le plus efficace qui permet d’éduquer et d’apporter une nette amélioration en matière de production et de qualité dans une société. La présente formation participera, d’une part, à développer les aptitudes entrepreneuriales des jeunes et des femmes, à améliorer l’accès aux marchés et, d’autre part, à la création de nouveaux emplois pour favoriser leur insertion professionnelle », a dit Abdoulaye MOSSE, le commissaire général du SITA à l’ouverture de la formation.

Pour lui, l’avènement de la maladie à Coronavirus enseigne que plus rien ne pourra se faire comme avant. La dématérialisation du marché est devenue une dynamique irréversible et le commerce électronique est une marche forcée pour tout acteur qui veut s’insérer dans le commerce intérieur et mondial. Pourtant, tous les rapports d’études sont unanimes, l’Afrique est en retard.

En 2018, la note de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies indiquait un taux de 4,6 % de la population africaine utilisant des comptes mobiles pour effectuer des paiements, contre 1,9 % dans l’UEMOA. L’Afrique ne doit plus donc être en reste.

Les retombées du SITA pour le Togo sont multiples notamment les retombées relatives à la visibilité à l’échelle africaine et internationale, les effets socio-économiques, la découverte de ses potentialités artistiques, culinaires et d’accueil. Le SITA offre une visibilité au pays hôte grâce à la communication media et hors média qu’il développe autour de chaque édition. En effet, le SITA tourne le regard de l’Afrique et du monde pendant au moins une semaine sur le pays hôte en le mettant sous la lumière des projecteurs de la façon la plus positive.

La communication media qui est faite pendant les préparatifs du SITA, celle faite pendant le salon et celle développée après le salon augmente la visibilité du pays hôte,. Par ailleurs, l’association des figures artistiques africaines à l’évènement offre une nouvelle tribune d’expression du pays hôte du fait que ces personnalités artistiques en parlant de leurs actualités parlent du pays. En plus des média classiques (Télévision, radio, journaux), le SITA s’est doté d’une équipe performante spécialisée dans les nouveaux médias tels que les réseaux sociaux.

(In LE MEDIUM n°525 du 02 au 0 novembre 2022)

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.