0 3 minutes 4 semaines

Le Forum sur l’Administration fiscale africaine (ATAF) était, le 02 novembre dernier, en assemblée générale élective, à Lagos au Nigeria. A l’issue des travaux, le président sortant du Conseil de l’ATAF, le Commissaire général de l’Office togolais des recettes (OTR), Dr Philippe Kokou B. Tchodiè, a été reconduit pour un second mandant de deux ans.

Le Togolais Philippe Kokou Tchodiè, Commissaire général de l’Office togolais des recettes (OTR) va garder encore pour deux ans, le flambeau du Conseil du Forum sur l’administration fiscale africaine (ATAF). Il a été reconduit à la tête de cette plateforme à l’issue de l’assemblée générale qui a eu lieu le 02 novembre dernier, à Lagos au Nigeria.

Placé sous le thème : « Repenser les stratégies de mobilisation des recettes : Le visage humain de la fiscalité », cette rencontre a été l’occasion pour les membres de ce Forum de repenser les stratégies pour une meilleure mobilisation des recettes fiscales intérieures.

Et pour ce défi de taille, les membres de l’ATAF ont décidé de renouveler leur confiance au premier président francophone de ce Forum, qui voit le fruit de son travail, d’ailleurs très apprécié par l’ensemble des membres, être couronné.

Pour ce second mandant, Dr Philippe Kokou B. Tchodiè, catalyseur de la nouvelle dynamique positionnant le Forum comme un interlocuteur et un moteur des changements nécessaires à l’accroissement des ressources internes, se lance de nouveaux défis. Comme principales missions, le président réélu a à cœur de renforcer davantage la numérisation des opérations fiscales au sein des différentes administrations, mais aussi et surtout, de renforcer le système fiscal africain face à l’optimisation fiscale des multinationales, le tout dans un contexte de relance économique.

Faut-il le rappeler, plusieurs membres de l’ATAF ont pointé du doigt les difficultés qu’ils éprouvent à taxer les entreprises à forte composante numérique opérant dans leur ressort territoriale.

Notons que le président de l’ATAF sera aidé dans sa mission par un Conseil de dix membres, notamment les premiers responsables des administrations fiscales de l’Afrique du Sud, du Rwanda, du Botswana, de l’Ouganda, du Nigeria, de la Zambie, de la Gambie, du Burundi et du Maroc.

Rappelons que l’ATAF, créé en 2009, compte à ce jour 38 membres actifs des cinq sous-régions d’Afrique.

JPB

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.