0 2 minutes 4 semaines

C’est le comble ! Que devient notre monde ? Une femme de 52 ans, psychologiquement normale, avoue avoir des relations intimes régulières avec son propre fils. Mais la raison est assez surprenante…

A 52 ans, Banda Yvonne, une Zambienne, a ouvertement avoué avoir eu des relations sexuelles avec son fils.

Originaire de Ndola, capitale régionale de la Copperbelt, dans le centre ouest, et troisième ville minière importante du pays, dame Banda Yvonne couche avec son garçon, tous les mercredis pendant les 14 dernières années.

«Je dors avec mon fils, Abel depuis 2002 quand il a commencé son entreprise de transport qui a augmenté considérablement et il possède maintenant une flotte de camions, autobus et autres petites voitures», soutient cette dame, visage fermé.

Et de poursuivre : «Nous avons des rapports sexuels tous les mercredis et nous le faisons dans ma maison où le charme a été enterré».

Elle soutient n’avoir pas de choix car, s’il se refusait de le faire, elle perdrait ses richesses, et le comble, son fils allait mourir mystérieusement, arguant que mêmes les hommes de Dieu ne pourront rien pour elle et son fils.

« Le prix est que, une fois que je cesse de coucher avec lui, toute notre richesse durement gagné va disparaître dans l’air mince et mon fils va mourir d’une mort très douloureuse.», soutient Yvonne, ce qu’elle ne pourra pas supporter.

JPB avec @Onvoitout

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.