0 2 minutes 3 semaines

Une femme africaine, dont l’identité reste encore sous scellée, a fait sensation après avoir révélé dans une émission de radio, qu’elle était séropositive. Et malgré  et mélange son statut sérologique, elle réalise un mélange de son sang avec du bissap, et le vend pour seule finalité, d’infecter des consommateurs sans méfiance.

Les animateurs de l’émission avaient demandé à leurs auditeurs, pour la plupart, des commerçants de téléphoner et d’avouer quelque chose de regrettable qu’ils avaient fait dans le passé et dont personne n’était au courant.

La femme a alors appelé et a fait la révélation choquante. Selon elle, après avoir découvert qu’elle était séropositive, elle s’est dit qu’elle ne mourrait pas seule et que Dieu lui pardonnerait.

Elle a affirmé avoir ajouté son sang au bissap qu’elle vend depuis six mois maintenant. «Je suis allé à l’hôpital. Ils ont dit que j’avais le VIH. Je n’avais pas d’argent pour me soigner. J’ai commencé à collecter mon sang et à l’ajouter au zobo et j’ai commencé à le vendre à beaucoup de gens», a-t-elle déclaré.

La police de sa localité de résidence, devrait s’autosaisir de cette affaire afin que la dame, la quarantaine dépassée, paie pour cette faute grave.

Source :@Onvoitout

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.