0 4 minutes 3 semaines

Au Japon, de nombreux couples mariés, font chambre à part. Une pratique culturelle qui peut étonner, vue de l’étranger. Et qui pourtant, cela présente de nombreux avantages et bienfaits, selon de analystes …

Ce n’est pas parce que vous êtes mariés que vous devez partager un même lit. Une problématique à laquelle Japonais et Occidentaux sont foncièrement opposés. Pour les Japonais, dormir dans un lit à part ne signifie pas être au bord du divorce. Loin s’en faut !

En faisant lit à part, et parfois même chambre à part, les Japonais respectent en fait le cycle de sommeil de leur(e) partenaire, leur espace personnel, et bien plus, notamment l’équilibre de leur enfant, fruit de leur amour.

Faire chambre à part pour ne pas perturber le sommeil de l’autre

L’une des raisons les plus évidentes pour justifier le fait de dormir dans un lit différent de celui de sa moitié, est l’emploi du temps du couple. Les époux japonais ne commencent pas forcément leur journée de travail au même horaire et ne quitte pas non plus en même temps.

Ainsi, en faisant chambre à part, le réveil du matin de l’un ne risque pas de déranger le sommeil de l’autre. Idem pour l’heure du coucher. En rentrant plus tard, l’un des époux ne risque pas non plus de perturber le sommeil de sa moitié.

Il s’agit, essentiellement, de respecter le plus possible, le sommeil de son ou sa partenaire. Ceci permet d’éviter les conflits naissants à base de choses infimes.

Valoriser le sommeil au sein du couple

Peu de personnes le savent. Les mamans japonaises passent la nuit à côté de leur enfant. Ce dernier tient une place centrale dans la famille et il ne s’agit pas de chouchoutage à outrance.

Des scientifiques ont, en effet, prouvé que le sommeil entre parents et enfants permettait d’obtenir un sommeil réparateur. Cela aide notamment l’enfant à garder une température et une fréquence cardiaque stables, et de diminuer le syndrome de mort subie chez le nourrisson.

Selon les scientifiques, cette pratique permettrait aussi à l’enfant d’avoir une meilleure estime de lui-même, de réussir à l’école et de devenir indépendant plus rapidement.

Enfin, et non des moindres, l’une des raisons principales de faire chambre ou lit à part au moment du sommeil et la paix. Les Japonais donnent beaucoup d’importance à leur sommeil et ne souhaitent pas être dérangés durant la nuit : pas de ronflements, de coups de pied, de manque de couverture et donc un sommeil perturbé.

Il est important de rappeler  que, selon une étude japonaise, « 26% de couples mariés vivant dans  des condominiums de la région de Tokyo, dorment dans des chambres séparées » tandis que « quatre couple mariés sur dix âgés de plus de 60 ans, ne partagent pas de lit ».

Finalement, faire chambre à part est une façon pour les Japonais de privilégier leur sommeil.

Source : Bright Side

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.