0 3 minutes 2 mois

Après l’euphorie de la qualification, place à la dure réalité. Le Sénégal devra faire face dans les prochaines heures, à une procédure disciplinaire, indique-t-on de source proche de la FIFA.

En effet ce mercredi matin, l’instance internationale du football a annoncé l’ouverture d’une procédure disciplinaire contre la sélection sénégalaise pour les faits commis lors du match contre l’Équateur.

La FIFA reproche au Champion d’Afrique en titre d’avoir violé l’article 44 du Règlement de la Coupe du Monde, l’article 2.7.2 du Règlement Médias et Marketing et l’article 8.5.3 du Manuel de l’équipe, exposant ainsi les Lions de la Téranga à une condamnation à une amende.

Il est reproché aux Sénégalais d’avoir envoyé Aliou Cissé, seulement, en conférence de presse avant le match face à l’Équateur, alors qu’il devait obligatoirement être accompagné d’un de ses joueurs.

Dans la même veine, l’équipe allemande a écopée, il y a peu, d’une amende de 10 000 francs suisses (6,6 millions Fcfa) pour des faits similaires. Le sélectionneur de l’Allemagne, Hansi Flick, s’était présenté en conférence de presse, seul. Il avait expliqué qu’il ne voulait pas fatiguer un de ses joueurs avant le match important face à l’Espagne.

A noter que la base de l’Allemagne est à peu près 3 heures de route de la salle de conférence de Doha. Un voyage qui aurait fatigué un des joueurs allemands avant le match décisif face à l’Espagne. Des explications insuffisantes, selon la FIFA, qui a décidé de sanctionner en infligeant une amende de 10 000 francs suisses à l’Allemagne.

Pour ce qui est du Sénégal, l’enquête est ouverte et il ne reste que la confirmation des charges contre le champion d’Afrique en titre.

JPB

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *