0 4 minutes 2 mois

En octobre 2022, l’INHPC (Indice National Harmonisé des Prix à la Consommation) s’est établi à 119,7 au Togo, traduisant une baisse de 0,7% du niveau général des prix à la consommation par rapport au mois précédent. Par contre, en considérant l’évolution annuelle, on constate une hausse de 7,2% des prix à la consommation.

Selon les données de l’INSEED (Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques), à l’exception de la fonction de consommation « Communication » dont l’indice a décru de 0,1%, les indices des autres fonctions ont progressé dans les proportions suivantes : «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (+6,1%) ; «Transports» (+17,8%) ; «Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles» (+11,4%) ; «Restaurants et Hôtels» (+6,1%) ; «Articles d’habillement et chaussures» (+7,2%) ; «Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» (+8,6%) ; «Biens et services divers» (+4,9%) ; «Loisirs et culture» (+8,4%) ; «Enseignement» (+3,0%) ; «Boissons alcoolisées tabac et stupéfiants» (+6,1%) et «Santé» (+0,6%). Du point de vue des nomenclatures secondaires et par rapport à l’état des produits, la hausse constatée en glissement annuel, est l e résultat de l’augmentation des prix des produits « Hors Énergie et Produits frais » (+6,8%), des produits de l’«Énergie» (+26,2%) et des «Produits frais» (+1,8%).

Au regard de la provenance, cette évolution annuelle s’explique par la hausse des prix des produits « importés » (+12,5%) et « locaux » (+4,9%).

Quant à la durabilité, la progression du niveau général des prix sur le plan national a principalement été influencée par l’accroissement de prix des produits « Non durables » (+8,4%). En ce qui concerne les secteurs de production, la hausse annuelle du niveau général des prix découle de l’augmentation des prix des produits des secteurs « secondaire » (+9,4%), « tertiaire » (+5,0%) et « primaire » (+1,2%).

Le taux d’inflation, calculé sur la base des indices moyens des douze derniers mois, au niveau national s’est établi à 7,2% en octobre 2022alors qu’il était de 7,1% en septembre 2022.

En évolution trimestrielle, le niveau général des prix en octobre2022 a régressé de 0,7% comparativement à la situation de juillet2022. Cette évolution est imputable à la baisse des prix des produits de la fonction de consommation «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (-6,5%) amortie par la hausse enregistrée au niveau des fonctions de consommation «Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles» (+5,7%), «Transports» (+5,3%), «Restaurants et Hôtels» (+2,2%) et «Articles d’habillement et chaussures» (+2,0%).

Du point de vue des nomenclatures secondaires et par rapport à l’état des produits, la baisse du niveau général des prix en variation trimestrielle est à mettre à l’actif de la diminution des prix des «Produits frais» (-11,7%).Au regard de la provenance, cette variation trimestrielle s’explique par la diminution des prix des produits « locaux » (-2,8%) ralentie par la hausse des prix des produits « importés » (+4,8%).

Cette baisse du niveau général des prix en évolution trimestrielle est principalement induite, du point de vue de la durabilité, par la régression des prix des produits « Non durables » (-2,0%). Comparativement au secteur de production, la baisse trimestrielle du niveau général des prix est soutenue par la diminution du niveau des prix des produits du secteur primaire (-12,5%), même si les prix des produits du secteur secondaire augmentent de 2,1%.

In LE MEDIUM n°530 du 06 au 12 Décembre 2022

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *