0 3 minutes 2 mois

Dans le cadre du Programme d’appui au financement des communes (PAFC), l’exécutif togolais et la coopération allemande ont signé, le jeudi 08 décembre dernier, un contrat de financement et d’exécution, au bénéfice de 69 communes du Togo.

Réparties dans les régions de la Kara, Centrale et des Plateaux, ce contrat signé devra permettre à ces communes de bénéficier de l’aide de l’Etat pour la réalisation de leurs projets prioritaires, mais aussi pour le renforcement de leurs capacités en maitrise d’ouvrage.

Le contrat signé d’une valeur de 13 milliards de FCFA (environ 20 millions d’euros), devra permettre aux communes de se doter d’infrastructures de base, comme des centres de santé, des écoles, des sites marchands, des équipements d’accès à l’eau, entre autres. 

Pour le ministre togolais de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, « tout sera mis en œuvre pour un accompagnement efficace de l’exécution de cette convention, afin que les objectifs assignés au secteur de la décentralisation par le Président de la République, à savoir le renforcement du développement local et le rapprochement des services publics de l’administration et des administrés, puissent connaître un succès réel, au profit des vaillantes populations à la base ».

Et au diplomate allemand de souligner que « cette contribution vient renforcer l’engagement financier de l’Allemagne aux côtés du Togo, dans le cadre de la décentralisation ».

Notons que c’est le ministre de l’économie et des finances Sani Yaya et l’ambassadeur d’Allemagne au Togo Matthias Veltin qui ont, officiellement paraphé ledit document.

Rappelons que depuis 2019, les collectivités locales ont bénéficié, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui à la décentralisation (PAD), de plus de 16 milliards de FCFA du gouvernement togolais via Berlin.

JPB

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *