0 6 minutes 1 mois

Lors du dernier l’US Africa Business Forum, tenu à Washington, le président américain, Joe Biden, a annoncé l’éligibilité du Togo au programme Compact du Millenium Challenge Corporation (MCC).

Pour le Togo, c’est le fruit d’un travail intensif, d’un engagement à tous les niveaux, sous le leadership du Président de la République.  » Le Togo reste pleinement engagé à poursuivre la mise en œuvre d’une gouvernance consacrée à la consolidation d’une croissance inclusive, car nous ne laisserons personne de côté » « , a dit Faure Gnassingbé qui participait à la réunion.

La délégation togolaise conduite par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé en personne (2e à gauche).

Dans un communiqué, le MCC précise que la sélection du Togo, en tant que pays éligible au programme de subvention de cinq ans de la MCC, n’est que la première des nombreuses étapes du développement d’un programme compact. Au fur et à mesure que le travail sur le  »Compact  » avance, le Conseil d’administration et la MCC continueront à surveiller de près l’engagement du Togo envers les critères d’éligibilité de la MCC.  « Cette décision historique témoigne du partenariat profond et croissant entre les États-Unis et le Togo, pour créer une croissance durable et inclusive », fait savoir le MCC.

Il faut relever, tout de même, que cette annonce du MCC est une nouvelle encourageante pour le gouvernement et une reconnaissance des reformes faites par tous les togolais. Comme le gouvernement le dit, les reformes seront poursuivies car le gouvernement sait le bénéfice que cela va apporter aux populations.  Car le Togo est engagé dans une dynamique de reformes dans sa feuille de route et poursuivra celle-ci sans être obsédé par la reconnaissance de tel ou tel.

Faure Gnassingbé a insisté sur la poursuite des réformes visant le renforcement de la croissance économique et la promotion de l’inclusion sociale.  « En définitive, c’est le bien-être et le quotidien des populations togolaises qui comptent », a-t-il dit.

Les observateurs relèvent que cette annonce est surtout une leçon pour chacun des Togolais. : le travail, la foi et la détermination payent toujours. « Nous devons comprendre que si nous travaillons sans cesse, les résultats viennent toujours. Et c’est cette vision des valeurs que SEM Faure Essozimna Gnassingbé incarne si bien. Nous devons en tirer un exemple pour nos combats de tous les jours, pour devoir aller de victoires en victoires », affirme un expert, au fait des réformes sur le climat des affaires.

Il faut souligner que la carte score 2023 du Millenium challenge corporation (MCC) illustre bien cette vision du Chef de l’Etat. Plusieurs indicateurs étaient validés, notamment dans la catégorie  » Liberté économique », où sept indicateurs sur les huit étaient au vert. Il s’agit de l’inflation, la qualité de la régulation, la politique commerciale, le respect de l’équité genre dans l’économie, les droits fonciers, l’accès aux crédits et les opportunités d’emploi.

En matière de  » Bonne gouvernance  » cinq indicateurs sur six ont été mis au vert, à savoir les libertés civiles, le contrôle de la corruption, l’efficacité des pouvoirs publics, l’État de droit et la liberté d’information. En ce qui concerne la catégorie  » investissement dans le capital humain « , le Togo a validé les indicateurs que sont les dépenses dans l’éducation primaire et le taux d’achèvement de l’éducation primaire des filles.

Il faut rappeler qu’à la veille du forum d’affaires de Washington, le Président de la République a reçu Madame Alice Albright, Directrice exécutive de la Millenium Challenge Corporation (MCC), audience au cours de laquelle, le chef de l’État a réitéré l’engagement de son Gouvernement à poursuivre la mise en œuvre d’une gouvernance consacrée à la consolidation d’une croissance inclusive.

A Washington, Faure Gnassingbé a pris une part active à la table ronde, organisée au Capitole, sur le partenariat régional décennal de Biden pour la paix et la résilience (promotion de sociétés pacifiques, inclusives et stables). Les travaux du sommet des leaders USA-Afrique ont permis des échanges et des engagements qui orienteront la définition des axes d’un partenariat mutuellement bénéfique. Le Togo, qui figure parmi les pays membres de ce partenariat, entend tirer parti de l’enveloppe de 55 milliards de dollars sur 3 ans que le Gouvernement américain met sur la table.

Lors de son séjour américain, Faure Gnassingbé a rencontré les responsables de Africarail et Vistagroup, de même que le Président Félix Tshisekedi de la RDC. La coopération bilatérale et des questions liées au développement économique, et à la préservation de la paix et de la sécurité étaient au centre des échanges fructueux entre les deux leaders. Avec Pravind Kumar Jugnauth, le Premier ministre mauricien, Faure Gnassingbé, a évoqué le partenariat entre les deux pays et la promotion de l’attractivité aux investissements. La Feuille de route gouvernementale Togo 2025 a été expliqué à tous ses hôtes.

(In LE MEDIUM n°532 du 20 au 26 Décembre 2022)

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *