0 2 minutes 1 mois

Après avoir mis fin aux fonctions de l’actuelle ministre des Armées, le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, a nommé, hier jeudi 22 décembre, un nouveau Chef d’État-major général des Forces armées togolaises (FAT).

C’est un remue-ménage au sein du haut commandement militaire. Après avoir évincé la ministre Marguerite Gnakadé au portefeuille des Armées, le Chef d’Etat, chef suprême des armées, a procédé à la nomination d’un nouveau Chef d’État-major général (CMG).

C’est le colonel Tassounti Djato, précédemment Chef d’état-major de l’armée de l’air, élevé pour la circonstance au  grade de Général de brigade aérien, qui va désormais assumer les hautes fonctions de Chef d’État-major général des FAT. Il remplace ainsi le Général Dadja Maganawè.

Dans la foulée, le Colonel Oyomé Kokou Kémess, précédemment Chef de la Division des opérations de maintien de la paix, a été nommé Chef d’État-major général adjoint des FAT.

Visiblement, tout est en train d’être mis en place afin de mieux préparer et coordonner les Forces de défense et de sécurité (FDS), en vue de faire efficacement front contre l’ennemi commun, les groupes djihadistes, qui ont pris en otage l’extrême Nord du pays occasionnant des lots de victimes civiles et militaires, ces derniers mois.

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *