0 4 minutes 1 mois

Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a organisé, ce jeudi 22 décembre à Lomé, sa traditionnelle conférence-bilan. Mme Awa Nana Daboya et son équipe avait à cœur de faire le point de leurs activités menées au cours de cette année 2022 finissante.

Entamé depuis 2017, la mise en œuvre des Recommandations et du programme de réparation des victimes des violences politiques de 1958 à 2005, est dans sa phase décisive cette année avec la prise en charge des orphelins, une étape phare de l’année 2022.

Pour une cinquième année consécutive, l’équipe du HCRRUN s’est prêtée à son exercice annuel de présentation du bilan de ses activités. Une manière pour Awa Nana Daboya et son équipe de « rendre  régulièrement compte aux populations, de l’évolution de ses activités… ».

Ainsi, l’exercice qui s’achève a été riches en activités. « Plusieurs sessions d’indemnisations individuelles ont été organisées dans les quatre régions du pays, notamment dans la région Maritime, des Plateaux, de la Centrale et de la Kara, et ont permis d’indemniser près de 3.361 victimes, pour un montant de 2.556.120.000FCFA», indique le HCRRUN.

Au titre des réparations communautaires, le HCRRUN a procédé, le 21 octobre 2022, à la réception de deux bâtiments scolaires dans le village de Pouwedeou, dans la préfecture de Sotouboua, pour un coût de réalisation de 47.551.382 FCFA. Une démarche voulue et exigée par les communautés afin de « soutenir aisément la scolarité de leurs enfants ».

Pour le compte de l’année 2022, il a été procédé au lancement du Programme de bourses des orphelins de 2005 qui a permis à 158 enfants de bénéficier d’une allocation mensuelle forfaitaire de 21.000FCFA, ceci pour une durée de cinq ans.

Le suivi médical des victimes est assurée par l’ONG AIMES -AFRIQUE.

On notera également que le HCRRUN a co-organisé avec l’Union africaine et le Centre d’étude sur la violence et la réconciliation (CSVR) basé en Afrique du Sud, le 6è forum africain sur « l’état de la justice transitionnelle en Afrique ». Une occasion pour le Forum de féliciter le Togo pour son engagement en matière d’actions visant à repenser le tissu social.

Mais puisqu’il ne s’agit que de « réparations symboliques, collectives et individuelles », la satisfaction ne peut être totale… d’où la nécessité de continuer à « construire des ponts » entre les Togolais, et entre les communautés qui vivent sur la Terre de nos Aïeux.

JPB

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *