0 3 minutes 1 semaine

L’adjudant D.A a égorgé, le vendredi 13 janvier 2023, sa mère âgée d’environ 90 ans, à Fouenan, dans la sous-préfecture de Fougbesso, dans le département de Touba (Région du Bafing), en Côte d’Ivoire.

Un élément de l’armée ivoirienne a commis un parricide, le vendredi 13 janvier 2023, à Fouenan, village situé dans la sous-préfecture de Foungbesso, dans le département de Touba, chef-lieu de la région du Bafing. Il s’agit de l’Adjudant D.A., élément en service au Bataillon de sécurisation Nord-Ouest (BSNO) d’Odienne.

Âgé de 36 ans, ce militaire a tout simplement égorgé sa pauvre mère d’environ 90 ans.

Selon nos sources, le jour des faits, l’adjudant D.A. qui était arrivé en famille dans son village natal, a profité de l’absence de ses parents pour commettre son forfait.

Dans la soirée, il s’est saisi d’un couteau de cuisine pour trancher ma gorge de sa génitrice sans défense du fait du poids de l’âge.

La gendarmerie alertée, des éléments de la maréchaussée se sont rendus sur les lieux pour procéder aux constatations d’usage.  L’enquête menée a permis de dévoiler l’identité du tueur qui n’est personne d’autre que le fils de la victime.

Mais qu’est-ce qui a poussé l’adjudant D.A. à commettre ce parricide ? A en croire nos sources, ses parents ont laissé entendre que le militaire est en proie à des troubles mentaux.

Une enquête est en cours pour cerner tout le contour de ce crime qui secoue la région du Bafing.

Source : IvoireTV5

@macite.info

E-mail : maciteinfo@gmail.com; bawela1@gmail.com

Pour vos annonces, (publi)reportages, etc., joignez nous au (00228) 91515309/79872224

www.macite.info, L’information, la bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *